Sondage sur la popularité des partis en Pologne
2004-03-18

Le parti social-démocrate SLD, au pouvoir en Pologne depuis 2001, a noté en janvier son plus bas score de popularité (17 %), derrière le parti libéral d'opposition PO (26 %) et le parti populiste Samoobrona (Autodéfense) crédité de 19 %, selon un sondage publié le 15 janvier.

PO, dont le président Donald Tusk est un ancien du syndicat Solidarité, a gagné 7 % sur un mois. Samoobrona, du chef paysan radical Andrzej Lepper, a progressé de 2 % et le SLD a simultanément perdu 2 %, selon ce sondage réalisé les 10 et 11 janvier par l'institut PBS, auprès de 1.065 personnes.

Quatrième, le parti PiS (droite modéré), qui coopère avec les libéraux, obtient 12 % de soutien, devant le parti ultra-catholique nationaliste LPR (9 %) et le parti paysan traditionnel PSL, ex-allié du SLD (6 %).

Selon plusieurs analystes cités par le quotidien Rzeczpospolita, qui publie ce sondage, le Premier ministre Leszek Miller pourrait brandir la menace d'élections anticipées pour consolider son parti SLD, confronté à une grave crise interne à la suite de plusieurs scandales de corruption.

Les prochaines législatives régulières sont prévues en Pologne à l'automne 2005, au même moment que les prochaines élections présidentielles.

(AFP, 15 janvier 2004)