L'action de la Banque mondiale en Ukraine (2003)
2012-12-14

Présente en Ukraine depuis 1992, la Banque Mondiale participe, auprès du gouvernement ukrainien, à la mise en place des réformes économiques clés. Son champ d'action comprend aujourd'hui plus de cinquante activités telles que les prêts, la recherche économique...

Les engagements en Ukraine



En coopération avec le gouvernement ukrainien, la Banque Mondiale s'attache à poursuivre trois objectifs: maintenir la croissance économique, lutter contre la pauvreté et favoriser l'amélioration du climat des affaires. Depuis 1992, la Banque Mondiale a approuvé un total de 24 prêts pour un montant de 3,4 Mds USD.Parmi les acteurs du groupe Banque Mondiale présents en Ukraine, la SFI (Société Financière Internationale) est impliquée dans le déroulement de la privatisation et de la réforme agraire tandis que le WBI (Institut Banque Mondiale) participe à la mise en place des projets en coopération avec le gouvernement et les ONG.La banque prépare actuellement sa stratégie pour 2004-2007 (voire 2008).

Les Grandes lignes de la stratégie



-

Amélioration du climat des affaires



Afin de promouvoir une croissance stable et à long terme, la Banque Mondiale entend jouer sur deux plans: il s'agit d'une part de favoriser le rôle de la société civile, en renforçant notamment les activités à l'échelle communautaire, et d'autre part en luttant contre la corruption. Au niveau administratif ensuite, la banque compte participer à la dérégulation de la vie économique dans le but de promouvoir la compétitivité des entreprises nationales.

-

Amélioration des performances du secteur public



Le premier objectif fixé par la Banque Mondiale est l'amélioration de la qualité de vie : services publics plus efficaces, politique environnementale et nouvelle grille des salaires. Par ailleurs, la nécessité d'adapter les institutions publiques à une économie de marché moderne passe par une réforme des méthodes de gestion du budget national et des finances publiques.

-

Réforme sociale



La réforme globale du système de protection sociale soutenue par la Banque Mondiale doit permettre une réduction de la pauvreté par la mise en place de filets de protection sociaux et une réorganisation du système des retraites.

Développement du secteur privé


Dans le but de développer un secteur privé viable et compétitif, la Banque Mondiale s'est engagée à soutenir les secteurs économiques clés: agriculture, énergie, banques (entre autres).

(Source : Rapport 2003 de la Banque Mondiale sur l'Ukraine)