Géorgie : le film d'une semaine d'évènements en Adjarie (2004)
2011-11-28

Première manche gagnée par Mikheïl Saakachvili contre Aslan Abachidzé.

Vladimir Poutine n'a pu soutenir militairement Aslan Abachidzé, leader de l'Adjarie. Ce dernier avait également interpelé George Bush qui, comme son homologue russe, a défendu le principe de l'intégrité territoriale de la Géorgie. Les médias adjars ont fait référence en vain au traité de Kars, signé dans les années vingt, qui donnait droit d'intervention en Adjarie aux armées turques et aux armées russes. Le jeune chef d'Etat géorgien est finalement entré dans cette région musulmane, nouveau drapeau à croix chrétiennes en tête.

09.03

. Tbilissi : demande de suppression du poste de ministre de l'Intérieur en Adjarie. Batoumi : protestation.

11.03

.Tbilissi : destitution du président de la commission électorale du district de Shuakhevi. Batoumi : protestation. Tbilissi : nomination du nouveau procureur général pour l'Adjarie. Batoumi : protestation.

12.03

. Batoumi : arrivée de 80 soldats russes dans la base militaire, rotation des effectifs selon Moscou. Batoumi : visite ambassadeur de Russie en Géorgie, Vladimir Tchikhikvichvili. Batoumi : proclamation de l'état d'urgence. Moscou : arrivée en soirée d'Aslan Abachidzé. Moscou : mise en garde de la Géorgie par le ministre russe des affaires étrangères contre une solution autre que pacifique.

13.03

. Batoumi : neutralisation et libération du ministre des finances de Géorgie, Zourab Nogaideli, en campagne pour les élections parlementaires du 28 mars.

14.03

. Moscou : annonce par Aslan Abachidzé d'un déploiement de groupes paramilitaires régionaux adjars devant la crainte d'une attaque de la Géorgie. Pont de Tcholoki : Mikheïl Saakachvili, Guiorgui Baramidzé (ministre intérieur), Irakly Okrouachvili (procureur général) sont refoulés à l'entrée de l'Adjarie. Poti et Moscou : entretien téléphonique Saakachvili - Abachidzé. Poti : déclaration télévisée de Mikhaïl Saakachvili, ultimatum à Aslan Abachidzé, libre circulation des membres du gouvernement central et libre déroulement de la campagne électorale du 28 mars (en particulier mouvement d'opposition Notre Adjarie). Batoumi : grève de la faim de 100 étudiants opposants. Moscou : déclaration téléphonique d'Aslan Abachidzé : il s'agt d'une tentative d'invasion militaire géorgienne sous prétexte de la campagne électorale.

15.03

. Batoumi : retour d'Aslan Abachidzé. Poti : Mikheïl Saakachvili dément la suppression de l'autonomie de l'Adjarie, dément la destruction de mosquées et l'interdiction du culte musulman. Poti : constitution d'une cellule de crise au niveau du gouvernement central sous la responsabilité de Zourab Jvania, premier ministre / fermeture de l'espace aérien et des communications ferroviaires avec l'Adjarie, déploiement de gardes-côtes à proximité du port de Batoumi pour empêcher l'importation d'armes / demande de désarmement des groupes paramilitaires adjars (1500 hommes), demande de contrôle administratif du port de Batoumi et du poste frontière de Sarpi avec la Turquie. Poti : entretiens de Mikheïl Saakachvili avec le président de l'OSCE, ministre des affaires étrangères de Bulgarie, Salomon Passy, et avec l'ambassadeur américain en Géorgie, Richard Miles. Poti : entretiens téléphoniques de Mikheïl Saakachvili avec Colin Powell et avec Vladimir Poutine, au sujet de l'intégrité territoriale de la Géorgie. Poti : entretien téléphonique de Zourab Jvania avec le ministre des affaires étrangères dde Turquie, Abdullah Gull, au sujet de l' intégrité territoriale de la Géorgie.

16.03

. Batoumi : arrivée d'une délégation russe conduite par Youri Louzhkov, maire de Moscou. Tbilissi : suspension des opérations bancaires concernant l'Adjarie.

17.03

. Batoumi : entretien de Nino Bourdjanadzé, présidente du Parlement de Géorgie, avec Aslan Abachidzé (7 heures). Tbilissi : entretien téléphonique entre Mikheïl Saakachvili et Sergueï Ivanov (Conseil de Sécurité de Russie).

18.03

. Batoumi : délégation du Conseil de l'Europe conduite par Plamen Nikolov. Pont Tcholoki : entrée en Adjarie du cortège de Mikheïl Saakachvili (25 voitures, dont Guiorgui Baramidzé, ministre de l'intérieur, Zourab Adeichvili ministre de la sécurité, Guiorgui Khaindrava, ministre des conflits). Kobouleti : entretiens du cortège avec la population adjare. Batoumi : entretien entre Mikheïl Saakachvili et Aslan Abachidzé (2 heures).

19.03

. Tbilissi : annonce de la levée du blocus aérien adjar / levée du blocus économique (port de Batoumi, poste de douane de Sarpi et comptes adjars auprès de la Banque Nationale de Géorgie). Batoumi : tenue d'élections parlementaires le 28 mars avec liberté d'expression / désarmement des groupes paramilitaires adjars / transparence des opérations de douanes à Sarpi et du port de Batoumi / examen des arrestations politiques par le Procureur Général de Géorgie / mise en place à Batoumi d'une représentation permanente du pouvoir central. Tbilissi et Batoumi : entretiens téléphoniques de Walter Schimmer, secrétaire général du Conseil de l'Europe, avec Mikheïl Saakachvili et Aslan Abachidzé, création d'une commission d'étude de la situation pré-électorale en Adjarie.

Mirian Méloua