Adjarie : fiche technique
2008-04-02

Elle se trouve au sud-ouest du pays, au bord de la mer Noire. Elle est bordée par la province de Gouria au Nord ; à l'Est, par la Meskhétie ; au Sud, par la Turquie. La longueur totale des frontières est de 270 km. Surface totale : 2.900 km2, soit 4,2 % du territoire de la Géorgie. Population : 337.000 habitants, soit 7,5% de la population totale de la Géorgie. Densité : 140 hab./km2. Dans les montagnes, 50-150 hab./km2 et au bord de la mer, 300-500 hab./km2.

Nature


Le territoire de l'Adjarie se répartit en deux zones naturelles : le littoral de la région avec climat subtropical (température moyenne : 14.5°) et la région montagneuse (température moyenne : en été +19°, en hiver : +1°)

Composition ethnique (novembre 2002)


- Géorgiens : 279.700 (83 %)
- Russes : 30.000
- Arméniens : 15.000
- Grecs : 7.000
- Autres : 5.300
Population urbaine : 48 %. Rurale : 52 %
Capitale : Batoumi (128.500 hab.)

Statut juridique



L'Adjarie possède un statut de république autonome au sein de la république de Géorgie, promulgué en février 1921 et validé le 13 octobre suivant par le traité de Kars.

Institutions politiques



Le chef suprême de la république autonome d'Adjarie est le président de la République, qui dirige le pouvoir exécutif. Il est élu pour 5 ans. Le président actuel est Aslan Abashidze. D'après la constitution, les élections législatives et du président de la république autonome sont fixées par le Parlement. Ce dernier est élu pour 5 ans. Il comporte deux chambres : le Sénat et l'Assemblée de la République.

Origines historiques


L'Adjarie est l'une des province historiques de la Géorgie. Comme les fouilles archéologiques en atteste, le territoire d'Adjarie est peuplé depuis la période néolithique.

À l'époque du royaume de Kolkhe (VII-III av.JC.), les villes de la mer Noire, Phichvnari, Batoumi et Apsaron (Gonio), jouaient un rôle important dans la vie politique et économique du royaume. La religion chrétienne a été introduite très tôt (Ier siècle) par l'intermédiaire de Saint Mathieu, Saint André et Simon Cananel.