Le Letton Indulis Emsis devient le premier chef de gouvernement Vert d'Europe (février 2004)
2012-02-07

Le Letton Indulis Emsis est appelé à devenir le premier chef de gouvernement Vert en Europe, après avoir été désigné à ce poste, vendredi 20 février 2004, par la présidente Vaira Vike-Freiberga.

Ancien ministre de l'environnement et parlementaire de 52 ans issu du parti des Fermiers et des Verts, M. Emsis remplacera Einars Repse, qui a mis fin à la coalition de centre-droit devenue minoritaire il y a deux semaines, alors que le pays se prépare à adhérer à l'Union européenne le 1er mai, ainsi qu'à l'OTAN cette année.

Le premier ministre désigné, qui doit encore former une équipe et obtenir l'approbation du Parlement, a déclaré que c'était "un grand honneur" d'avoir été nommé premier chef de gouvernement Vert d'Europe. "Bien sûr que c'est un grand honneur, parce que le principe prioritaire des Verts est un développement viable, et ce sera un principe pour moi dans le nouveau gouvernement", a-t-il dit lors d'un point de presse.

Il a indiqué préférer mettre en place une large coalition de cinq partis de centre-droit, actuellement représentés au Parlement. "Les portes seront ouvertes à tous. Je soutiens une large coalition de tous les partis de centre-droit", a déclaré M. Emsis.

Sa nomination a eu lieu alors que les Verts d'Europe se réunissaient à Rome vendredi en congrès pour former un nouveau parti vert européen en prévision des élections au Parlement européen du 13 juin.

COALITION DE CENTRE-DROIT

"Dans une certaine mesure, la nomination d'Indulis Emsis est une grande réussite et un honneur pour les Verts, puisqu'il n'y a pas de premier ministre Vert en Europe", a déclaré à l'AFP Viesturs Silenieks, le co-président des Verts. Cette "désignation est déjà une victoire pour les Verts", selon lui. "C'était un geste de confiance du président à l'égard des Verts (voulant dire) qu'ils sont en état de gouverner un pays", a ajouté M. Silenieks.

Selon Aiva Rozenberga, la porte-parole de la présidente lettone, il a été choisi par Mme Vike-Freiberga car elle "considère Emsis comme un homme politique expérimenté et très professionnel. Il a travaillé pendant des années dans le domaine de la biologie". Mme Vike-Freiberga a souhaité mettre en place rapidement une nouvelle équipe gouvernementale afin d'éviter des perturbations, juste avant l'entrée de la Lettonie dans l'UE et l'OTAN.

M. Emsis a indiqué qu'il espérait pouvoir former une coalition des cinq partis de centre-droit représentés au Parlement. Il s'agit de quatre formations membres de la coalition sortante, dont Nouvelle Ere de M. Repse, Premier de Lettonie, Pour la Nation et la Liberté ainsi que les Fermiers et les Verts auxquels s'ajoute la formation d'opposition Parti du Peuple.

Il a refusé de nommer les membres possibles de son gouvernement tout en indiquant aux journalistes qu'il pouvait bien imaginer au sein de son gouvernement le premier ministre sortant Einars Repse, par exemple au portefeuille de la défense à cause, comme il a dit, de son "caractère fort".

Le Monde/AFP