L'adhésion de la Slovénie à l'OTAN
2004-03-30

La Slovénie est devenue membre de l'OTAN le 29 mars 2004, à quelques semaines du sommet de l'Alliance de l'Atlantique Nord qui aura lieu à Istanboul en 2004.

Après l'invitation émanant des Premiers ministres des pays membres de l'OTAN, le 21 novembre 2002 à Prague, et suite à l'invitation formelle transmise par le Secrétaire Général, Lord Robertson, le 25 novembre 2003, le Gouvernement de la République de Slovénie avait entamé la procédure d'accession au Traité de l'Atlantique Nord.

Le Parlement slovène avait approuvé la proposition du Gouvernement relative à la tenue le 23 mars 2003 d'un référendum sur l'adhésion. Lors de cette consultation, 66 % des électeurs se sont prononcés pour l'adhésion de la Slovénie à l'OTAN. La cérémonie de signature des protocoles d'accession s'est tenue le 26 mars 2003 au siège de l'OTAN à Bruxelles.

Conformément aux décisions prises lors du Sommet de Prague, la Slovénie avait commencé, avec d'autres pays invités, à coopérer progressivement aux actions dans le cadre de la structure de l'OTAN mais elle n'avait pas le pouvoir de décision avant l'adhésion formelle. La Slovénie s'est aussi engagée à ce que dans les années 2004, 2005 et 2006, une part suffisante du budget sera repartie afin de pouvoir remplir toutes les obligations qui découlent de son statut de pays membre de l'Alliance.

Avant son adhésion, la Slovénie s'est déjà comportée comme un pays allié et a participé aux opérations de l'OTAN en Europe de Sud-Est où elle s'est engagée militairement et politiquement (KFOR, SFOR). Elle est devenue aussi membre actif de la coalition antiterroriste internationale et a pris part en février 2004 aux forces internationales de maintien de la paix en Afghanistan (ISAF) sous le commandement de l'OTAN.

Sur la base de sa longue participation au Partenariat pour la Paix et au Conseil du Partenariat Euro-Atlantique, la Slovénie entend ne pas ménager ses efforts en faveur du renforcement de la coopération, surtout dans la région des Balkans Occidentaux. La Slovénie soutient les réformes qui permettront d'approfondir la complémentarité entre l'Union européenne et l'OTAN, ainsi que la mise en place de la défense commune des pays membres. La Slovénie est consciente que les valeurs et les prises de positions communes ainsi que l'accord des tous les pays membres sont la base même de l'Alliance et ne ménagera pas les efforts pour atteindre cet objectif. Elle soutient pleinement la politique des "portes ouvertes", de l'Alliance, conformément à l'article 10 du Traité de l'Atlantique Nord, relatif à l'adhésion de nouveaux pays membres.

(Source : Ambassade de Slovénie en France)