Attentat avorté contre une équipe de journalistes serbes revenant du Kosovo (2004)
2013-12-13

Reporters sans frontières a exprimé son effroi après qu'une bombe a été retrouvée, le 27 mars 2004, sous le véhicule d'une équipe de la télévision indépendante B92 de retour d'un reportage au Kosovo.

"Si l'équipe n'avait pas découvert le dispositif avant qu'il n'explose, cinq personnes auraient pu perdre la vie dans cet odieux attentat", a déclaré Reporters sans frontières. L'organisation exhorte les autorités serbes et kosovares ainsi que la Minuk, mission de l'ONU qui administre le Kosovo, à retrouver les coupables et à les sanctionner de manière exemplaire. Cette première attaque contre des journalistes depuis la récente flambée de violence au Kosovo ne doit pas rester impunie, au risque d'inciter à de nouvelles actions contre la presse et d'envenimer encore plus la situation.

Accompagnés par leur chauffeur Miodrag Novicevic, le journaliste Pedja Obradovic, le cameraman Bosko Brankovic, son assistant Goran Stefanovic et le technicien Srdjan Rsumovic revenaient de Kosovska Mitrovica, au Kosovo, où ils avaient suivi les troubles qui ont secoué la province à majorité albanaise et causé une trentaine de morts. Ils se trouvaient sur un parking à Raska (150 km au sud de Belgrade) lorsqu'ils vu ont la bombe, que la police a pu désactiver.




--
Soria Blatmann
Responsable Bureau Europe / Head Europe Desk
Reporters sans frontières / Reporters Without Borders
5, rue Geoffroy Marie
75 009 Paris, France
tel. 33 (1) 44 83 84 67, fax 33 (1) 45 23 11 51
email : europe@rsf.org
Web : www.rsf.org