République tchèque : les médias priés de pratiquer un langage châtié
2004-08-02

La nouvelle loi sur les médias, adoptée par la Chambre des députés, indique que « les stations de radio et les chaînes de télévision diffusant sur l'ensemble du territoire sont tenues de veiller au caractère cultivé de la langue dans laquelle ils s'expriment. Les présentateurs, animateurs, ainsi que les journalistes des programmes d'information ont pour obligation de s'exprimer en langage littéraire. Les diffuseurs cités dans la première phrase se font les garants de l'évolution de la langue tchèque et mettent en évidence l'héritage linguistique ».