Liberté de la presse menacée au Kirghizstan
2004-05-14

Dans une lettre adressée au président Askar Akaev le 5 février 2004, la Ligue Internationale pour les Droits de l'Homme, ONG ayant un statut consultatif auprès du Conseil Economique et Social des Nations Unies (ECOSOC - UN), s'est déclarée vivement préoccupée par la récente attaque à main armée des bureaux du Centre de Ressources pour les Mass Media d'Osh (ORC - MM), une ONG de défense de la liberté de la presse mettant formation et moyens techniques à disposition des journalistes indépendants. La liberté de presse et d'expression apparaît de plus en plus menacée au Kirghizstan où en septembre 2003, Ernest Nazalov, journaliste enquêtant sur la corruption des élites officielles, est mort mystérieusement. Dans son rapport annuel 2003 sur la liberté de la presse, l'organisation Reporters Sans Frontières a classé le Kirghizstan au 104e rang (sur 166 pays).

G.L.

Cf. par ailleurs le Rapport 2003 de Reporters sans frontières [URL : article 1165]