Elections législatives du 31 octobre 1999
2003-04-14

Elections législatives du 31 Octobre 1999 : la victoire de Chevarnadzé



Les électeurs ont voté pour pourvoir 235 sièges au Parlement, dont 150 élus au suffrage proportionnel sur des listes de parti et 85 élus au suffrage majoritaire pour des candidats sur des listes de circonscription.

Les résultats provisoires ont donné 42 % à l'Union des Citoyens de la Georgie, parti d'Edouard Chevardnaze, président de la Géorgie et près de 27 % à l'Alliance pour la Renaissance de la Géorgie, menée par le président du Parlement d'Adjarie, Aslan Abashidze. Le deuxième tour, prévu le 14 novembre, ne jouera que pour quelques sièges.

Les autres listes n'atteignent pas la barre des 7 % (récemment rehaussée) nécessaires pour obtenir des sièges au scrutin proportionnel. L'Union des citoyens disposera donc d'une majorité confortable au Parlement. Cette élection constitue un sondage grandeur nature pour le président Chevardnaze, dont le mandat est renouvelable le 9 avril 2000. A l'image des élections ukrainiennes (la coïncidence des dates ne semble pas due au hasard), l'enjeu des élections a surtout porté, en matière de politique étrangère, sur le choix entre le resserrement des liens avec Moscou ou avec l'Occident.

Correspondant du COLISEE à Tbilissi