L'opposition se regroupe en République de Moldavie (mai 2004)
2012-11-29

Le 8 mai 2004, trois partis moldaves d'opposition ont signé officiellement un accord créant une coalition commune en vue des élections parlementaires qui doivent se tenir au printemps 2005. Il s'agit des formations politiques suivantes :
- Le Parti « Alliance Notre Moldavie », co-présidé par M. Dumitru Braghis, ancien premier ministre ; M. Serafim Urechean, maire de Chisinau et M. Veaceslas Untila
- Le Parti Démocratique de Moldavie, dirigé par M. Dumitru Diacov
- Le Parti Social Libéral, présidé par M. Oleg Serebrean
Cet accord a été approuvé par le Conseil national de chacun des partis le 15 mai. La coalition ainsi formée prend le nom de « Moldavie démocratique ». Elle est présidée par M. Serafim Urechean, qui pourrait briguer, en cas de victoire de l'opposition, le poste de président de la République, face à M. Vladimir Voronine (Parti communiste), actuellemnt au pouvoir. Rappelons en effet que le Chef de l'État moldave est élu par les députés à la majorité des 3/5èmes des 101 députés que compte le Parlement.

Cette nouvelle formation, qui compte plus de 100.000 adhérents, devient la première force politique du pays. Elle est créditée de 42 % des intentions de vote dans les sondages, contre 40 % pour le Parti communiste. Il faut compter par ailleurs avec le Parti Populaire Démocrate Chrétien, présidé par M. Jurie Rosca, crédité de 11 à 12 % des intentions de vote, ce qui donne, pour le moment, un léger avantage aux formations de l'opposition. Mais il faut attendre encore 10 mois pour voir la situation politique moldave se décanter.

Hervé Collet