Moldavie : principales richesses touristiques
2013-11-12

La capitale : Chisinau



Chisinau est une ville verdoyante, pourvue de parcs et de lacs, située sur les bords de la rivière Bik. Les bombardements de la Seconde Guerre mondiale ont fait disparaître les deux tiers de la Vieille Ville et il reste peu de monuments anciens. L'impression d'ensemble est celle d'une cité de l'époque stalinienne, malgré la présence d'une assez belle cathédrale du XIXe siècle, munie d'un dôme en forme d'oignon. La ville compte également un Arc de Triomphe qui, comme la cathédrale dominent le parc central, au nord. Les rues portent leur nom moldave ou russe, parfois les deux. Quelques statues de grands hommes tels que celle d'Alexandre Pouchkine exilé ici, de 1820 à 1823, ou de Stéphan cel Mare, un prince guerrier de l'époque médiévale et héros moldave, sont à voir. Le Musée national d'Histoire retrace l'invasion soviétique de Chisinau de 1945 en grandeur nature ! Quant à la galerie Brancusi, elle expose une intéressante collection d'art moderne.

Principaux monuments



Le monastère de Capriana



Situé à environ sept kilomètres au sud-ouest de Straseni, a miraculeusement survécu aux pillages et à la destruction par les Soviétiques. L'édifice, posé au bord d'un lac, se divise en trois parties. La partie la plus ancienne, l'église de l'Assomption datant du XIVe siècle, affiche un style baroque. L'église de Saint-Nicolas, bâtie au XIXe siècle, et l'église Saint-Georges du début du XXe siècle, complètent l'ensemble. Des moines orthodoxes vivent actuellement dans le monastère. Atmosphère paisible et spirituelle garantie !

Orheuil Vechi ou le Vieux Orhei



C'est un site archéologique situé à proximité de la ville d'Ohrei et de Trebujeni, à environ 50 kilomètres de Chisinau. On y a retrouvé des outils en pierre d'une civilisation ancienne. Les visiteurs peuvent également accéder aux ruines d'un village médiéval comprenant les vestiges d'une mosquée, deux mausolées, un caravansérail, des hammams et une maison moldave typique. Quant aux autres sites, il ne faut pas manquer : une ancienne forteresse, bâtie par Stefan cel Mare au XIVe siècle, puis détruite au siècle suivant par les Tatars, ainsi que l'ermitage de Butuceni, un monastère du XIIIe siècle. Cet édifice de construction géométrique, bâti par des moines, possède des fenêtres rectangulaires taillées dans la pierre, par lesquelles la lumière pénètre l'obscurité.

La route des vins



La Moldavie est un pays viticole réputé. Les caves à vins moldaves se visitent en compagnie de guides officiels du bureau des Excursions vinicoles de Chisinau. À quinze kilomètres au nord de la capitale, se trouvent les caves de Cricova. C'est un labyrinthe de plus de 60 km de galeries souterraines portant des noms de cépages comme la rue Cabernet ou la rue Pinot. À environ 15 km de là, Cosujna produit des vins rouges, blancs et du porto, ainsi que des vins vieux "à la manière des Châteaux français". Le vignoble de Straseni, situé à une dizaine de kilomètres au nord-est de Chisinau, est renommé pour son vin blanc mousseux. Un peu plus loin, les caves de Romanesti, leaders du marché, produisent notamment des vins rouges de type "Bordeaux".