Biographie de Siméon II, Premier ministre de la République de Bulgarie (février 2004)
2012-02-07

Fils du roi Boris III et de la reine Yoanna, Siméon Saxe-Cobourg Gotha est né le 16 juin 1937 à Sofia, en Bulgarie.

Le jour de sa naissance, les cloches d'église et des coups de feu ont retenti à travers toute la Bulgarie pour annoncer la venue du futur roi. Le roi et la reine ont célébré ce joyeux événement en accordant une amnistie à de nombreux prisonniers et ajoutant un point aux notes d'examen de tous les enfants scolarisés du pays.

Quelques semaines plus tard, le jeune prince est baptisé avec de l'eau du fleuve Jourdain rapportée par un pilote bulgare.

Après la mort soudaine du roi Boris III le 28 août 1943, le jeune Siméon II âgé de six ans accède au trône. Un conseil de régence composé de trois membres est formé pour régner sur la Bulgarie en son nom. Suite au coup d'Etat communiste du 9 septembre 1944, Siméon II reste sur le trône mais les régents, y compris son oncle, le prince Cyril, et la majeure partie de l'intelligentsia du pays, sont exécutés. Deux ans plus tard, en 1946, un référendum est voté et force le roi Siméon, sa soeur, la princesse Marie-Louise, et la reine Yoanna à fuir la Bulgarie. Sans jamais avoir abdiqué, le jeune roi doit passer de nombreuses années en exil. La famille s'installe d'abord à Alexandrie, en Egypte. Le choix n'est pas fortuit. Le roi italien Victor Emmanuel, le père de la reine Yoanna, vit en exil en Egypte. Siméon est inscrit au réputé collège Victoria en Égypte.

En juillet 1951, le gouvernement espagnol donne asile à la famille royale bulgare en exil. À Madrid, Siméon est diplômé du Lycée Français et s'intéresse au droit et aux sciences politiques. En 1958-1959, il s'inscrit à la prestigieuse académie militaire de Valley Forge aux États-Unis où il est connu sous le nom de « Cadet Rylski » et promu lieutenant en second.

En 1962, Siméon II épouse une aristocrate espagnole, Dona Margarita Gomez-Acebo y Cejuela. Ils ont cinq enfants - quatre fils et une fille.

En 1996, Siméon II retourne en Bulgarie, après presque 50 ans d'exil. Pendant ces décennies, il s'est préoccupé du développement de son pays et de tout ce qui concernait la Bulgarie. Il a travaillé activement avec des émigrants bulgares à travers le monde entier et a aidé beaucoup de ses compatriotes.

Siméon Saxe-Cobourg Gotha a entretenu de nombreux contacts internationaux avec les milieux d'affaires et ses activités diverses l'ont amené à voyager fréquemment à travers le monde.

En plus du bulgare, Siméon Saxe-Cobourg Gotha parle couramment anglais, français, allemand, Italien et espagnol et un peu arabe et portugais.

En 1998, la cour constitutionnelle décida de restituer les propriétés privées à sa famille.

Le 6 avril 2001, Siméon II annonce sa volonté de retourner en Bulgarie définitivement et de travailler activement à la reconstruction du pays en profitant de l'expérience et des contacts qu'il a acquis en exil.

Dans son discours historique adressé à la nation bulgare, il proclame son intention de créer un Mouvement National portant son nom et militant pour le renouveau de la morale et de l'intégrité politique. En tant que dirigeant du Mouvement et ayant vaincu le blocus qui est opposé à l'enregistrement du mouvement auprès du tribunal, le roi bulgare se lance dans la campagne des élections législatives du 17 juin 2001.

Ayant obtenu une victoire écrasante pour le Mouvement National, le 24 juillet 2001, Siméon Saxe-Cobourg Gotha est désigné Premier ministre de la République de Bulgarie.

Source : site Internet du Gouvernement bulgare. Traduction depuis l'anglais par Nataliya Shchukina.