Soukhoumi, capitale de la République autoproclamée d'Abkhazie (2004)
2012-03-12

Soukhoumi est la capitale de l'Abkhazie. Sa population comptait 121 406 habitants en 1989. La ville est située dans une large baie de la mer Noire en Géorgie occidentale et a les fonctions de port, de jonction ferroviaire et de station balnéaire. Elle est réputée pour ses plages, ses sanatoriums, ses stations thermales et son climat semi-tropical. Soukhoumi est également un noeud aérien important pour l'Abkhazie, car l'aéroport de Soukhoumi Dranda est situé dans la ville. A Soukhoumi il existe un certain nombre d'hôtels, ainsi qu'une réelle activité artistique. La ville entretient également des jardins botaniques historiques. Jusqu'en 1992, elle est restée une ville multiculturelle, dans laquelle neuf langues différentes étaient parlées. La ville comporte un certain nombre d'instituts de recherche, ainsi que l'université abkhaze de l'Etat. Pendant la période soviétique, il existait un centre renommé d'élevage de singes. De 1945 à 1954, le laboratoire de physique électronique de la ville a été impliqué dans le programme soviétique du développement d'armes nucléaires.

La colonie grecque de Dioscurias a été fondée ici au VIème siècle avant JC. Pendant l'occupation romaine, puis byzantine, la ville a été connue sous le nom de Sebastopolis. C'était la forteresse turque de Sukhum-kaleh quand la Russie l'a occupée en 1810. Soukhoumi a été le centre de la guerre entre la Géorgie et l'Abkhazie au début des années 1990. Le conflit a endommagé une grande partie de la ville et plusieurs bâtiments importants, comme les Archives Nationales, ont été complètement détruits. Bien qu'une grande partie de la ville ait été reconstruite, la ville souffre toujours des répercussions de la guerre, et la diversité ethnique, qui la caractérisait auparavant n'a pas été régénérée.

Traduit de l'anglais par Nataliya Shchukina.