La langue abkhaze
2004-06-03

L'Abkhaze (ou l'Abkhaz) est une langue agglutinante parlée en Géorgie (dans la république autonome de l'Abkhazie) et en Turquie. Environ 100.000 personnes parlent l'Abkhaze en Abkhazie et jusqu'à 500.000 autres personnes dans la partie nord-est de la Turquie. On considère souvent l'Abkhaze simplement comme un dialecte divergeant d'une langue plus large, l'Abkhaze-Abaze. Néanmoins, il y a plus de sens, du point de vue linguistique, à distinguer l'Abkhaze et l'Abaze comme deux langues différentes. L'Abkhaze est généralement présenté comme ayant trois dialectes principaux, l'Abzhuy, le Bzyp (les dialectes caucasiens) et le Sadz (en Turquie). L'Abkhaze se caractérise par des concentrations inhabituelles de consonnes et le faible nombre de voyelles disponibles. La langue ne comporte que deux voyelles différentes : une voyelle ouverte /a/ et une voyelle fermée /_/. Selon l'environnement, les deux voyelles peuvent être prononcées comme [e, i, o, u]. Le dialecte Abzhuy de l'Abkhaze comporte 58 consonnes, tandis que le dialecte Bzyp en a 67. Les premiers fragments écrits de la langue abkhaze que nous connaissons ont été rapportés en alphabet arabe par le voyageur turc Evliya Çelebi au XIème siècle. L'Abkhaze n'a existé en tant que véritable langue littéraire que pendant près de 100 ans, et pendant la période stalinienne, l'Abkhaze a été interdit en tant que langue littéraire. La langue abkhaze a son propre alphabet depuis 1862. Le premier alphabet utilisé était un alphabet cyrillique comportant 37 caractères et inventé par le baron Peter von Uslar. En 1909, un alphabet cyrillique de 55 lettres a été utilisé. Un alphabet latin comprenant 75 lettres conçu par Nikolai Marr a duré de 1926 à 1928, année à partir de laquelle un autre alphabet latin a été utilisé. L'alphabet géorgien a été imposé en 1937, mais la volonté des Abkhazes de demeurer séparés des Georgiens a conduit au développement de l'alphabet cyrillique actuel à partir de 1954.

Traduit de l'anglais par Nataliya Shchukina.