Le rédacteur en chef d'un hebdomadaire agressé dans l'ouest de l'Ukraine (2004)
2013-12-12

Petro Kobevko, rédacteur en chef de l'hebdomadaire Tchas, a été passé à tabac par trois inconnus à Tchernivtsi (Ouest) le 28 mai vers midi.

Reporters sans frontières a indiqué au ministre de l'Intérieur Mykola Bilokon qu'elle "attend une enquête transparente et approfondie sur cette agression, très alarmante à l'approche de l'élection présidentielle de l'automne prochain."

Le journaliste, encore en observation à l'hôpital, a de nombreuses contusions à la tête et au visage. Il a expliqué qu'un inconnu s'est présenté à son bureau, lui proposant des informations compromettantes sur un parlementaire et lui a demandé de le suivre. Alors que Petro Kobevko sortait, l'inconnu l'a frappé à la tête. Deux autres hommes l'attendaient à l'extérieur du bureau.

Selon la victime, cette agression n'est pas directement liée à la publication d'un article, mais au positionnement général du journal. Depuis sa création, l'hebdomadaire a été l'objet de 48 poursuites judiciaires en lien avec ses publications.
Depuis le début de l'année, la situation de la liberté de la presse reste très préoccupante. Deux journalistes en ligne ont été emprisonnés en quinze jours. Dans son rapport annuel 2004, Reporters sans frontières indique que le nombre de journalistes agressés a encore augmenté en 2003 et que les enquêtes sur les assassinats de journalistes sont au point mort.


Reporters sans frontières / Reporters Without Borders
- Bureau Europe / Europe desk
- 5, rue Geoffroy Marie 75009 Paris - France
- Tél. (33) 1 44 83 84 65
- Fax. (33) 1 45 23 11 51
- E-mail : [URL : europe2@rsf.org]
- Site Internet : [URL : www.rsf.org]