Les religions en Arménie
2013-02-05

Une des premières lois adoptées après la proclamation de l'indépendance était celle sur la liberté de conscience et les organisations religieuses, dont l'article premier dispose que « tout citoyen décide librement de l'attitude qu'il adopte à l'égard de la religion et a le droit de pratiquer toute religion et de célébrer des cérémonies religieuses, individuellement ou conjointement avec d'autres ».

En janvier 2000, 14 communautés religieuses étaient officiellement enregistrées en Arménie :
- L'Église apostolique arménienne;
- L'Église orthodoxe russe;
- L'Église catholique arménienne;
- La communauté religieuse yezidi;
- La communauté juive;
- La communauté païenne;
- La communauté bahaï;
- Les Mormons;
- Les Baptistes;
- Les Évangélistes;
- Les Pentecôtistes;
- Les Adventistes du Septième jour;
- Les Charismatiques;
- La Nouvelle église apostolique.

Les Témoins de Jéhovah et l'International Society of Krishna Consciousness opèrent sans être enregistrés.

La religion dominante est l'Église apostolique arménienne. L'Arménie est le plus ancien État chrétien. En 2001, les Arméniens ont célébré le 1.700ème anniversaire de l'adoption du christianisme. L'Église apostolique arménienne entretient des relations correctes avec les autres organisations et communautés religieuses bénéficiant de la protection de la loi. Le chef actuel de l'Église arménienne est le Catholicos de tous les Arméniens, Sa Sainteté Garegine II. Le Catholicos réside à 15 km de la capitale, dans la ville d'Echmiadzin.