Serbie : Boris Tadic, bien placé pour l'emporter au second tour l'élection présidentielle (2004)
2012-05-12

Le candidat du Parti radical serbe (SRS), l'ultra-nationaliste Tomislav Nicolic est arrivé en tête du premier tour de l'élection présidentielle en Serbie. Il sera opposé au second tour au pro-européen Boris Tadic.

Selon le Centre pour des élections libres et la démocratie (CESID), une ONG qui a suivi la consultation, Tomislav Nicolic, le candidat du Parti radical serbe (SRS) ultra-nationaliste, aurait recueilli, le 13 juin, 30,1% des suffrages exprimés contre 27,3 % au réformiste Boris Tadic , président du Parti démocratique (DS, opposition pro-européenne). Le millionnaire Bogoljub Karic, un néophyte en politique, arriverait en troisième position, avec 19,3% des suffrages. Le candidat de la coalition au pouvoir, Dragan Marsicanin, vice-président du Parti démocratique de Serbie (DSS) et ministre de l'Economie dans le gouvernement actuel, n'aurait obtenu que 13,3% des voix.

Tomislav Nikolic et Boris Tadic s'affronteront donc au second tour qui aura lieu le 27 juin prochain. Selon les analystes, Boris Tadic devrait finalement l'emporter, l'électorat pro-européen devant massivement se mobiliser pour enrayer la remontée de l'ultra-nationalisme observée depuis ces trois dernières années en Serbie.

Ces résultats constituent une cinglante défaite pour la coalition dirigée par Vosjilav Kostunica, qui pourrait être acculée à des élections législatives anticipées en cas de victoire de Boris Tadic, dont la formation remonte ainsi d'une manière spectaculaire sur la scène publique. HC.