Élection présidentielle en Lituanie : Valdas Adamkus revient au pouvoir
2004-07-08

Après une « parenthèse » de 17 mois, le candidat soutenu par la droite, Valdas Adamkus, 77 ans - qui avait été chef de l'État de 1998 à 2003 - va de nouveau présider aux destinées de la Lituanie à compter du 12 juillet, pour un mandat partiel de 43 mois. Il a emporté, dimanche 27 juin 2004, le deuxième tour de l'élection présidentielle anticipée, rendue nécessaire par la destitution de Rolandas Paksas - qui l'avait battu au deuxième tour en janvier 2003. Valdas Adamkus a obtenu 52,14% des voix contre 47,86 % à sa rivale Kazimira Prunskiene, 61 ans, premier chef de gouvernement post-communiste et candidate de gauche.

Rolandas Paksas, un ancien cascadeur âgé de 48 ans, avait été démis de son poste pour avoir dévoilé des secrets d'Etat et violé la Constitution du pays en accordant la naturalisation d'un homme d'affaires russe, Youri Borissov, suspecté d'entretenir des liens avec la mafia.

Selon la Constitution lituanienne, le président est peu impliqué dans la gestion courante des affaires, mais joue un rôle décisif dans la formation des gouvernements. Valdas Adamkus a déclaré qu'il se mettait au travail dès le lendemain de son élection pour proposer un nouveau chef de gouvernement.

HC.