Biographie de M. Valdas Adamkus, président de la République de Lituanie
2004-06-28

Valdas Adamkus est né à Kaunas, deuxième ville de Lituanie, en 1926.

En 1944, il émigre en Allemagne avec ses parents. Il revient en Lituanie combattre l'armée soviétique dans une unité d'autodéfense. Il poursuit ensuite ses études dans une école lituanienne d'Allemagne, puis à la faculté de sciences naturelles de l'Université de Munich.

En 1949, il part aux Etats-Unis avec sa famille. Il obtient un diplôme d'ingénieur à l'Université d'Illinois en 1960. En 1951, il épouse Alma Nutautaite. Au début des années 60, il est vice-président, puis président de l'association culturelle et politique Santara-Sviesa, vice-président de la communauté lituanienne en Amérique et président du Conseil lituanien américain. Au début des années 70, Valdas Adamkus participe à la création de l'Agence américaine de protection de l'environnement, dont il sera administrateur adjoint de la région Nord-Ouest de 1981 à 1997. Il a eu dans ces fonctions plusieurs occasions de revenir en Lituanie. En 1992, il retrouve la citoyenneté lituanienne et participe à la campagne électorale de Stasys Lozoraitis en 1993.

En 1997, Valdas Adamkus présente sa candidature à l'élection présidentielle. Il l'emporte au second tour, le 4 janvier 1998, avec 50,4 % des voix. Son mandat de cinq ans est marqué par le souci de préserver la poursuite des objectifs stratégiques de la politique extérieure lituanienne : adhésion de son pays à l'OTAN et à l'Union européenne. En janvier 2003, il est battu de peu en vue d'un deuxième mandat - au deuxième tour de l'élection présidentielle - par son rival Rolandas Paksas. Mais, par un curieux retour de l'Histoire, il revient au pouvoir 17 mois plus tard, à l'âge de 77 ans, à l'occasion d'une élection présidentielle anticipée, rendue nécessaire par la destitution de Rolandas Paksas pour une affaire de corruption. Il emporte le deuxième tour de scrutin le 27 juin 2004 par 52,14% des voix contre 47,86 % à sa rivale Kazimira Prunskiene, 61 ans, premier chef de gouvernement post-communiste et candidate de gauche.

Grand défenseur de l'environnement, Valdas Adamkus a reçu de brillantes distinctions internationales. En 1988, le Prix international de l'environnement lui est décerné en raison de sa contribution exceptionnelle à l'amélioration de l'environnement à l'échelle mondiale. Les Universités américaines d'Indiana et d'Illinois lui accordent le titre de Docteur honoris causa, en reconnaissance de sa contribution au nettoyage des Grands Lacs et à plusieurs autres projets dans le domaine de l'environnement. L'université de Vilnius lui accorde la même distinction. Il reçoit également la médaille d'or de l'Agence américaine pour la protection de l'environnement. Après son départ de la présidence de la République, en janvier 2003, l'Unesco l'a nommé Ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO pour la construction de la société du savoir, pour les mêmes raisons.

HC.