Le dialogue interconfessionnel "au plus haut niveau" en Russie
2004-07-08

Une table ronde sur "Les perspectives du développement des rapports interconfessionnels en Russie" s'est déroulée le 5 juillet 2004, à Moscou. Le niveau de coopération entre les différentes religions en Russie est l'un des plus élevés au monde, a déclaré le vice-président du Département des Relations extérieures du Patriarcat de Moscou, l'archiprêtre Vsévolod Tchapline. Pour être efficace, le dialogue entre les religions doit supposer un refus absolu du prosélytisme et du mixage des croyances. Il s'est félicité de l'efficacité du Conseil interconfessionnel russe, ainsi que de la mise en place d'un tel conseil au niveau de la CEI.

L'avis de l'archiprêtre Vsévolod Tchapline sur le niveau élevé du dialogue interconfessionnel a été partagé par les autres participants, dont le chef des services du Conseil des muftis de Russie, Kharis Khazrat Saoubianov, le grand rabbin de Russie, Berl Lazar, le président de l'Association unifiée des chrétiens évangélistes, Serguéï Riakhovski, et le secrétaire général de la Conférence des évêques catholiques de Russie, Igor Kovalevski.


(Ria-Novosti/6 juillet 2004)