Les priorités en matière de politique étrangère
2004-02-20

Depuis le 1er janvier 2001, l'OSCE est placée sous la présidence de la Roumanie. Cette responsabilité coïncide cette année avec la période où Adrian Severin (ancien ministre des Affaires Etrangères roumain) se trouve à la tête de l'Assemblée parlementaire de la même organisation.

Dans une interview accordée à l'agence Médiafax, le chef de la diplomatie roumaine, Mircea Geoana, ministre roumain des Affaires Etrangères, a précisé que c'était la plus importante mission que la Roumanie ait assumé sur le plan international durant ces dernières décennies. (...) En ce qui concerne les priorités de son mandat, M. Geoana a insisté sur la gestion équilibrée des problèmes de sécurité dans l'espace euro-atlantique (Transdniestrie, Caucase et Asie centrale), ainsi que sur l'accroissement de la cohérence institutionnelle au sein de cette institution. Cette année, la diplomatie roumaine essayera d'améliorer les relations de la Roumanie avec la Russie et les Etats-Unis (...) Au cas où la nouvelle administration américaine déciderait de ne pas réviser le processus d'élargissement de l'OTAN au prochain sommet en 2002, M. Geoana a déclaré attendre "avec confiance et impatience" la relance du dialogue avec la nouvelle administration américaine étant donné que la Roumanie désire poursuivre son excellente coopération avec les Etats-Unis sur le plan du partenariat stratégique. Le nouveau président de l'OSCE, considère que la Roumanie doit profiter de l'exercice de la présidence de cette organisation pour regagner son prestige sur le plan international.


(D'après l'article de Raluca Dumitru, publié dans Ziua du 6 janvier 2001 et traduit par Madalina Cirlanaru pour le Courrier des Balkans)


Dernières évolutions : 24/11/2003 [URL : breve287]