Arrestation du chef du bureau d'Al-Arabiya à Moscou (2004)
2013-12-12

Amr Abdel Hamid, directeur du bureau moscovite de la chaîne de télévision arabe Al-Arabiya, a été arrêté, le 6 septembre, à l'aéroport de Mineralniye Vody (Caucase), alors qu'il rentrait à Moscou après avoir couvert la tragique prise d'otages de Beslan.

Reporters sans frontières a demandé des informations complémentaires "afin de comprendre les circonstances et les motifs de cette arrestation", dans un courrier adressé au ministre de l'Intérieur russe, Rachid Nourgaliev.

Selon des informations émanant de la chaîne Al-Arabiya, Amr Abdel Hamid aurait été arrêté après qu'une cartouche avait été trouvée dans ses affaires. Le journaliste a déclaré que l'objet avait été placé dans son sac à son insu. Une enquête judiciaire a été ouverte.

Cet incident intervient alors que Raf Chakirov, rédacteur en chef du quotidien Izvestia, a été remercié en raison d'un désaccord avec Profmedia, la société d'édition du journal. Celle-ci a jugé la couverture de la tragédie de Beslan trop "émotionnelle", après la publication de gros plans d'otages tués. Izvestia a été l'un des premiers médias à faire état de plus d'un millier d'otages, alors que les autorités russes parlaient de 300 personnes.

Par ailleurs, Nana Lezhava, de la chaîne de télévision géorgienne Rustavi 2, et Levan Tetvadze, cameraman, avaient été arrêtés le
4 septembre 2004 par la police de Beslan (Ossétie du Nord) et sont toujours détenus. Andreï Babitski et Anna Politkovskaïa, deux journalistes russes spécialistes de la question tchétchène, avaient été empêchés de couvrir la tragique prise d'otages.


Reporters sans frontières / Reporters Without Borders
- Bureau Europe / Europe desk
- 5, rue Geoffroy Marie 75009 Paris - France
- Tél. 01 44 83 84 65
- Fax. 01 45 23 11 51
- E-mail : europe2@rsf.org
- Web : www.rsf.org