Roumanie : le Centre de Conseil et d'Assistance aux réfugiés
2003-07-07

Le Centre de Conseil et d'Assistance aux Réfugiés de Bucarest



Le Centre de Conseil et d'Assistance aux Réfugiés (CCAR) a commencé son activité en 1994 quand le SIRDO (Association roumaine pour la Défense des Droits de l'Hom-me) a conclu avec l'UNHCR (Haut Comité des Nations Unies pour les Réfugiés) la mise en œuvre du programme d'assistance aux réfugiés et demandeurs d'asile en Roumanie.

L'objectif était d'assurer des conditions de vie décentes aux bénéficiaires et d'apporter un complément aux aides d'urgence du gouvernement. Dans le même temps, il s'agissait de défendre les droits des réfugiés, la Roumanie n'ayant pas de loi à ce sujet. En avril 1995, les changements survenus dans la politique du gouvernement (l'arrêt des aides) et dans la législation (la loi n° 15/1996 concernant le régime des réfugiés sur le territoire roumain) ont déterminé une évolution de l'activité du CCAR. A présent, celle-ci tourne autour de deux axes:
- D'une part, un programme d'intégration sociale met l'accent sur l'enseignement de la langue roumaine et la qualification professionnelle.
- D'autre part, l'aide juridique joue un rôle primordial dans la procédure de demande d'asile et pour les recours contre les décisions négatives de la Commission de l'Office des Réfugiés du Ministère de l'Intérieur.

Tous les bénéficiaires ont droit à une assistance médicale de base, à une assistance pour les problèmes d'état civil, ainsi que ceux relatifs à la scolarisation. Les personnes vulnérables (femmes et enfants seuls, personnes âgées ou malades) bénéficient d'un traitement particulier.

Le personnel du CCAR est composé de trois conseillers juridiques, trois conseillers sociaux, deux médecins, un secrétaire-traducteur, un administrateur, un comptable et un coordinateur.

Contacts

: Salvati Copii - CCAR - Intrarea Stefan Furtuna n°3, 77116 Bucarest Roumanie. Tél. 00 401 637 57 16. Fax. 00 401 312 44 86