Élections municipales en Serbie : premières tendances (2004)
2012-05-12



Les réformateurs démocrates et les ultra-nationalistes étaient au coude à coude selon les premières estimations des élections municipales qui se sont déroulées dimanche 19 septembre en Serbie.

Selon les premières projections, non encore officielles, réalisées par des observateurs indépendants, les deux camps étaient à la lutte pour la victoire à Belgrade et dans deux autres villes importantes du pays, ainsi que dans de nombreuses bourgades plus rurales réparties sur l'ensemble du pays.

Ces premiers résultats serrés illustrent la profonde division existant au sein de la société serbe entre les partisans pro-occidentaux qui soutiennent les réformes, et les supporters de l'ancien président-dictateur déchu Slobodan Milosevic et de sa politique nationaliste.

Les électeurs semblent cependant avoir voulu donner une leçon à l'actuel Premier ministre Vojislav Kostunica, dont le parti (le DSS, le parti démocratique de Serbie) et les candidats n'ont pas rencontré le succès, notamment à Belgrade où le DSS serait en troisième position, sans aucune chance de victoire.

À Belgrade, c'est le démocrate Nenad Bogdanovic qui serait arrivé en tête avec 33 % des voix, devant l'extrémiste Aleksandar Vucic (29 %) et Zoran Drakulic (14 %), proche de Kostunica, selon le Centre pour la démocratie et les élections indépendantes.

Pour le second tour de cette élection, Bogdanovic et Vucic se sont montrés confiants à l'idée de pouvoir rassembler une majorité de voix, même s'il semble que le candidat démocrate soit plutôt en ballottage favorable.

Selon d'autres estimations, les démocrates seraient également en tête à Nis, dans le Sud, tandis que les Radicaux (ultra-nationalistes) seraient en position favorable dans le Nord à Novi Sad.

Dans la province de Vojvodine, dans le Nord, les électeurs se prononçaient également pour les régionales, et il semble que ce soient les nationalistes qui aient obtenu les meilleurs scores.

Les résultats officiels de ces élections ne seront pas disponibles avant lundi soir, en raison de la complexité du système de vote.

Les résultats pour les autres villes de Serbie et pour la Voïvodine (nord) étaient attendus lundi matin.

Source : Associated Press/Belgrade/19 septembre 2004