Irak : où en sont les Peco ? (2004)
2011-04-06

Alors que les Etats-Unis viennent de dépasser les 1000 soldats tués en Irak, voici un synthèse de la situation des pays d'Europe centrale et orientale impliqués dans le conflit.

Les pertes humaines à la date du 20 septembre 2004

:

_ Pologne : 13
_ Ukraine : 8
_ Bulgarie : 6
_ Slovaquie : 3
_ Hongrie : 1
_ Estonie : 1
_ Lettonie : 1

La participation militaire des Peco dans l'opération « Iraqi Freedom »

:

_ Pologne : 2400 (devrait baisser à +- 1500)
_ Ukraine : 1650
_ Roumanie : 700
_ Bulgarie: 485
_ Hongrie : 300
_ Azerbaidjan : 151
_ Lettonie: 122
_ Lithuanie : 105
_ Slovaquie : 105
_ République Tchèque : 110
_ Albanie : 70
_ Estonie : 55
_ Kazakhstan : 29
_ Macédoine : 28
_ Moldavie: 12
_ Géorgie : 159

-La Bosnie-Herzégovine enverra d'ici la fin 2004 une unité de 36 démineurs en Irak. Les experts ont été recrutés dans les parties serbes et croato-musulmanes du pays.
-Actuellement, 159 soldats géorgiens sont présents en Irak, et leur nombre devrait passer à 300 d'ici la fin de l'année (au lieu des 500 annoncés à l'origine).
-L'Arménie devrait envoyer 50 soldats dans la zone sud de l'Irak.
-Le président ukrainien a fait savoir le 7 septembre que le contingent de son pays allait baisser de 200 soldats, pour un total de 1450 à la prochaine rotation.
-En Pologne, le volume des troupes stationnées en Irak est sujet à débat, et risque de baisser d'ici la fin de l'année à environ 1500. L'opposition demande le retrait des troupes.
-La Bulgarie a fait officiellement savoir qu'elle n'acceptait pas le redéploiement de ses troupes dans la province de Qadisiyah.