Le protocole de Kyoto et les exigences russes (2004)
2012-12-21

La Russie ne peut pas ratifier le protocole de Kyoto selon les mêmes modalités que les autres. Telle est la position défendue par l'économiste Anna Kachirova, qui dirige le groupe d'étude "La Russie et le protocole de Kyoto".

L'une des conditions de la ratification devrait être l'octroi de compensations pour la préservation et l'entretien des forêts russes. Celles-ci représentent
environ un quart des forêts mondiales et absorbent chaque année près de 900 000 millions de tonnes de gaz carbonique, un fait qui n'est aucunement compensé par le protocole de Kyoto.

RIA-NOVOSTI - 26/09/04

Sur le même sujet, voir [URL : 1233]