Lituanie : le deuxième tour des législatives rééquilibre les résultats du premier
2004-10-25

Le nouveau parti populiste pro-russe sorti en
tête du premier tour des élections législatives en Lituanie, a essuyé un
sérieux revers dimanche 24 octobre lors du second tour, les partis traditionnels
s'étant alliés pour limiter sa progression.

Avec 99 % des bulletins dépouillés, 28 des 66 sièges restant à pouvoir
lors du second tour ont été remportés par les partis traditionnels
soient les Sociaux-démocrates, l'Union nouvelle, les Conservateurs et
l'Union libérale du centre.

En totalisant les résultats des deux tours, la coalition de deux formations de droite, le Parti conservateur et l'Union libérale du centre arrivent en tête avec 43 sièges sur les 141 du parlement lituanien, le Seimas. Ils devancent le Parti travailliste qui n'obtient finalement que 39 sièges tandis que la coalition de gauche au pouvoir, sociaux-démocrates et sociaux-libéraux, n'obtient que 31 sièges. D'autres petits partis et candidats indépendants se partagent les 28 sièges restants.

Le parti travailliste pro-Moscou, dirigé par l'homme d'affaires Viktor
Ouspakitch, a remporté 16 sièges, ce qui est insuffisant pour s'imposer
dans une coalition gouvernementale, selon les analystes. Les partis
traditionnels craignaient qu'une forte progression de ce parti ne fasse
rebasculer le pays sous l'influence russe.

Le Premier ministre sortant, Algirdas Brazauskas, a aussitôt abordé la perspective d'une coalition avec la droite, tandis que le chef du parti conservateur, Andrius Kubilus, évoquait la possibilité d'une large coalition.

Les résultats officiels du scrutin, qui a par ailleurs connu un taux
d'abstention record - seuls 40% des 2,4 millions d'électeurs ont voté -
seront proclamés officiellement le 31 octobre.

D'après agences de presse.