Kirghizstan : incarcération prolongée de Felix Kulov, un des leaders de l'opposition
2004-11-21

Dans une lettre adressée au président Askar Akaev le 29 octobre 2004, la Ligue Internationale des Droits de l'Homme a protesté contre la détention arbitraire de Felix Kulov, ancien ministre de la Sécurité nationale de 1997 à 1998 et chef du parti d'opposition Ar-Namys. Le 22 juin 2001, un tribunal militaire siégeant à huis clos a condamné M. Kulov à sept ans d'emprisonnement pour abus de pouvoir, en dépit d'une relaxe prononcée pour les mêmes faits en août 2000 par un tribunal civil. Selon le médiateur de la république khirgize, M. Kulov aurait dû bénéficier d'une libération conditionnelle, mais celle-ci lui a été refusée par les autorités judiciaires. Selon ces dernières, une telle libération anticipée ne pourrait avoir lieu avant novembre 2005, ce qui empêcherait naturellement M. Kulov de participer à l'élection présidentielle prévue en octobre de la même année. G.L.