Elections en Roumanie : le PSD et Adrian Nastase arrivent en tête (novembre 2004)
2012-02-13

Le Parti social-démocrate (PSD) et son candidat à la présidence, le Premier ministre Adrian Nastase, sont arrivés en tête des élections en Roumanie. M. Nastase devrait disputer le 12 décembre le second tour face au maire de Bucarest Traian Basescu.

Parmi les douze candidats en lice à la présidentielle, M. Nastase, juriste de formation âgé de 54 ans, recueille 41,1 % des voix, selon un sondage à la sortie des urnes. Candidat de l'alliance de l'opposition Justice et Vérité (DA), M. Basescu, ancien capitaine de la marine marchande âgé de 53 ans, arrive en deuxième position avec 35,2 %.

Aux législatives, le PSD au pouvoir est en tête avec 38,9 % des voix. Il devance l'alliance DA, créditée de 35,4 % des voix, selon ce même sondage. Un seul tour de scrutin était prévu pour élire les 314 députés et 137 sénateurs du Parlement.
A l'annonce des ces sondages, M. Nastase a revendiqué avec prudence la victoire de sa formation aux législatives. A quatre heures de la clôture du scrutin, le taux de participation s'élevait à 43,76 % dans l'ensemble du pays. Ce niveau est comparable à celui enregistré lors des précédentes élections, en 2000.

Le scrutin présidentiel devrait refermer l'ère du chef de l'Etat sortant Ion Illiescu, incarnation de la Roumanie post-communiste pendant près de 15 ans. Mais le président sortant ne devrait pas quitter complètement la scène politique. Il brigue un siège de sénateur sous les couleurs du PSD.

Selon les analystes, quel que soit le successeur de M. Iliescu, la Roumanie ne risque plus de dérailler. Le processus de l'intégration dans l'UE, prévue en janvier 2007, est solidement enclenché. Les deux favoris à la présidence ont eux exprimé leur ferme attachement aux valeurs européennes.

Source : ATS