5e congrès du parti proprésidentiel "Russie unie" (novembre 2004)
2013-12-19

Les délégués ont élu pour président Boris Gryzlov, président de la Douma. Le bureau du conseil supérieur du parti comprend Alexandre Joukov, vice-président du gouvernement, Alexandre Karéline, député à la Douma et Alexéï Fiodorov, directeur général du groupe aéronautique MiG.

Andréï Issaïev, président du comité parlementaire chargé du travail et de la politique sociale, a reconnu que "la politique sociale du parti est actuellement dans la ligne de mire des critiques", mais qu'il fallait la poursuivre car "le parti ne cherche pas à maintenir ce qu'il est impossible de garder, mais veut construire un système social correspondant à une économie de marché."

Valéri Bogomolov, secrétaire du Conseil général du parti, a déclaré que son parti allait durcir sa position à l'égard du gouvernement, surtout en ce qui concerne la législation sociale. Selon lui, le parti est en train de faire son choix "entre une idéologie conservatrice et une idéologie libérale".

Selon deux sondages réalisés, à la veille du congrès, par le centre VTsIOM et la Fondation "Opinion publique", la cote de popularité de Russie unie est aujourd'hui de 31 %, soit plus que celle de tout autre parti, mais en baisse de trois points par rapport à décembre 2003. Seuls 13% des personnes interrogées par VTsIOM estiment que "Russie unie" représente les intérêts de toute la population de la Russie (pour 32 %, ce parti traduit les intérêts du Président, pour 23 % ceux de la bureaucratie, pour 11 % ceux des oligarques). Selon la Fondation "Opinion publique", 79 % des personnes interrogées excluent la possibilité d'adhérer à Russie unie.

RIA Novosti/30/11/04