L'Eufor prend en charge la paix en Bosnie (2004)
2013-12-11

La Force de l'Union européenne (Eufor) a pris le 2 décembre la relève de l'Otan en Bosnie.
Le contingent compte 7.000 soldats issus de 22 pays membres de l'UE et de 11 autres pays, comme le Canada et le Maroc. Il devrait rester sur place trois ans au maximum. Même si 80% des soldats mobilisés étaient déjà présents en Bosnie sous la tutelle de l'OTAN, il s'agit de l'opération militaire la plus importante issue de la Politique Etrangère et de Sécurité Commune. L'UE est aussi militairement présente en Macédoine.
L'Otan conserve un quartier général à Sarajevo avec une force de 400 hommes, dont environ 200 Américains, pour parachever la formation de l'armée bosniaque.

Une des tâches de l'Eufor sera de poursuivre les criminels de guerre, en particulier Radovan Karadzic et le général Mladic, qui ont échappé aux troupes internationales depuis 1995.

Javier Solana, Haut représentant pour la politique étrangère de l'Union, a indiqué qu'il considère que « l'avenir de la Bosnie est au sein de l'Europe. » Mais les tensions inter-ethniques restent fortes dans le pays, partagé entre Fédération Croato-Musulmane et République Serbe.

La guerre civile en Bosnie-Herzégovine (1992-1995) avait été considérée comme un échec majeur de la politique étrangère de l'Union Européenne. La responsabilité du maintien de la paix dans la région est un test important des capacités de défense européennes, et surtout des mécanismes de prise de décision politique en cas de crise.

Voir aussi:
[URL : art1490]