Géorgie : fin des hostilités partisanes en Abkhazie (2004)
2012-03-12

Les sympathisants de Bagapch et de Khadjimba achèvent de remettre les armes en Abkhazie. La frontière est rouverte

Les sympathisants de Sergueï Bagapch et de Raoul Khadjimba achèvent de remettre les armes en Abkhazie. C'est ce qu'a déclaré à Soukhoumi Raoul Khadjimba, répondant aux questions des journalistes. Selon lui, les unités armées ont été dissoutes.

Le processus de désarmement se déroule en conformité avec l'accord signé le 6 décembre entre les candidats à la présidence abkhaze, Sergueï Bagapch et Raoul Khadjimba. Selon le document, les deux hommes formeront une seule équipe pour se présenter aux élections le 13 décembre. L'accord prévoit également la responsabilité des parties en cas d'éventuelles violations. Si Sergueï Bagapch commet des violations, l'actuel président abkhaze, Vladislav Ardzinba, prendra des mesures pertinentes. En cas de violations de la part de Raoul Kadjimba, Sergueï Bagapch sera reconnu président selon les résultats des élections du 3 octobre et prendra ses fonctions.

L'accord a également été signé par le président sortant, Vladislav Ardzinba, le premier ministre, Nodar Khachba, le substitut du procureur général russe, Vladimir Kolesnikov et le vice-président de la Douma d'Etat (chambre basse du Parlement russe) Sergueï Babourine.

Ainsi que l'a fait savoir à l'agence RIA-Novosti jeudi par téléphone le chef du poste de contrôle commun de Psoou (du côté abkhaze), Dimitri Tsargouch, le passage de camions par la frontière russo-géorgienne en Abkhazie a été rétabli et s'effectue sans restrictions à partir de 8 h, heure de Moscou.

Les dirigeants russes ont décidé de rétablir le régime normal de passage de la frontière russo-géorgienne en Abkhazie suite à la demande du président abkhaze, Vladislav Ardzinba, ainsi que l'a fait savoir l'assistant du premier ministre russe Guennadi Boukaïev.

La liaison ferroviaire entre la Russie et l'Abkhazie, interrompue le 2 décembre, sera reprise vendredi.

Comme l'a appris RIA-Novosti auprès du service de presse de la société Chemins de fer de Russie, un ordre approprié a été signé par le premier vice-président de la société Khassian Ziabirov.

Le premier ministre, Nodar Khachba, a déclaré dans un entretien téléphonique avec RIA-Novosti que les dirigeants de la république étaient reconnaissants à la Russie pour avoir "vite réagi à notre demande d'annuler toutes les restrictions imposées dans le contexte de la situation politique en Abkhazie".

Selon le premier ministre, ceci permettra à la république de résoudre plus vite ses problèmes économiques qui se sont aggravés davantage au cours de la crise politique liée aux élections du nouveau président abkhaze.

Ria Novosti/9 décembre 2004