République tchèque : disparition de Jiri Hanzelka
2013-01-21

Jiri Hanzelka, explorateur tchèque et dissident anticommuniste



Jiri Hanzelka est mort samedi 15 février 2003 à l'âge de 82 ans dans un hôpital pragois. Avec son ami d'études Miroslav Zigmund, il a parcouru le monde, dans les années 1950-1960, au volant de véhicules du constructeur tchèque Tatra. Ils ont réalisé de nombreux films documentaires et écrit une vingtaine de récits de voyages publiés à quelque 6,5 millions d'exemplaires et traduits dans une dizaine de langues, essentiellement de l'ex-bloc communiste, à une époque où très peu d'Européens de l'Est pouvaient voyager.

Pressenti par les réformateurs communistes au poste de président tchécoslovaque au moment du Printemps de Prague, Jiri Hanzelka a payé un lourd tribut à son opposition à l'invasion soviétique. Interdit de publication et de voyage pendant les vingt dernières années du communisme, travaillant comme jardinier, il a été l'un des premiers signataires de la Charte 77 de Vaclav Havel.


(Le Monde, 22 février 2003)