Chronologie des conflits yougoslaves (1989 à 2001)
2012-12-18

- 8 mai 1989. S. Milosevic est élu président de la Serbie par le Parlement serbe.

- 28 juin 1989. Célébration du 600e anniversaire de la bataille du Kosovo. Plus d'un million de personnes se retrouvent dans une ambiance ultra-nationaliste.

- 2 mars 1991. À la suite d'affrontements armés entre les forces de l'ordre croates et la population serbe à Pakrac, l'Armée populaire yougoslave (JNA) s'interpose entre les deux parties.

- 16 mai 1991. L'Assemblée de la Région autonome serbe de Krajina proclame le rattachement de la Krajina à la République de Serbie.

- 25 juin 1991. Les Républiques de Slovénie et de Croatie proclament leur indépendance.

- Du 27 au 29 juin 1991. Des affrontements armés éclatent entre l'Armée populaire yougoslave et la Défense territoriale slovène, à proximité des frontières de cette république, suivis d'un accord de cessez-le-feu.

- 20 novembre 1991. L'Armée populaire yougoslave et des unités paramilitaires serbes prennent la ville croate de Vukovar après un siège de plusieurs semaines.

- 15 janvier 1992. La Communauté européenne reconnaît la Slovénie et la Croatie et demande à la Bosnie-Herzégovine d'organiser un référendum d'autodétermination.

- 29 février-1er mars 1992. Référendum en Bosnie-Herzégovine sur l'indépendance et la souveraineté de cette république (63,04 % de votants, les Serbes ayant boycotté la consultation, et 99 % de "oui".

- 6 avril 1992. Reconnaissance de l'indépendance de la Bosnie-Herzégovine par l'Union européenne.

- 7 avril 1992. Proclamation à Banja Luka, par l'Assemblée du peuple serbe, de l'indépendance de la République serbe de Bosnie-Herzégovine.

- De 1992 à 1995. Siège de Sarajevo.

- 24 août 1993. Proclamation de la République croate d'Herceg-Bosna, État croate au sein de la Bosnie-Herzégovine.

- 2 mars 1994. Création à Washington de la Fédération croato-musulmane de Bosnie-Herzégovine, comprenant sept cantons.

- Mai 1995. Frappes aériennes de l'OTAN autour de Pale. L'armée serbe prend plusieurs centaines de soldats et observateurs de l'ONU en otage.

- Juin 1995. Prise de la zone protégée de Srebrenica par l'armée serbe. Massacre d'environ huit mille hommes musulmans.

- Août 1995. L'armée croate s'empare de la ville de Knin, fin de la "République de Krajina".

- 30 août 1995. Frappes aériennes massives de l'OTAN contre les positions serbes en Bosnie-Herzégovine et entrée en action de la Force de réaction rapide (FRR).

- 14 décembre 1995. Signature officielle des accords de Dayton, entérinant un partage territorial de la Bosnie : 51 % pour la République serbe et 49 % pour la Fédération croato-musulmane.

- 1998. Apparition de l'UCK, "Armée de libération du Kosovo". Les heurts vont se multiplier avec les forces serbes dans la province. Des centaines de milliers d'Albanais s'enfuient, la plupart en Albanie. Cet exode déclenche la réaction de la communauté internationale.

- 24 mars - 20 juin 1999. Frappes de l'Otan contre la Serbie et les troupes serbes au Kosovo. Une "autonomie substantielle" du Kosovo au sein de la République fédérale de Yougoslavie (aujourd'hui République de Serbie-et-Monténégro) est mise en place.

- 2001. Affrontements entre forces macédoniennes et rebelles de l'UCK dans le nord de la Macédoine. Déploiement de forces de l'Otan. Mise en place d'un accord de paix à Ohrid.


Article publié dans le numéro 50 de la [Lettre du Colisée->art322]