Kosovo : Démission de Ramush Haradinaj, Premier ministre kosovar, accusé de crimes de guerre (mars 2005)
2012-01-19

Le Premier ministre kosovar Ramush Haradinaj a été inculpé le 8 mars par le Tribunal pénal international de la Haye, suite aux combats qui avaient eu lieu dans la province en 1998-1999. Les motifs exacts de l'inculpation n'ont pas été précisés.

Il a présenté sa démission dans la journée.

Suite à cette annonce, le représentant spécial du Secrétaire général pour le Kosovo et chef de la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK), Søren Jessen-Petersen, a appelé le peuple du Kosovo au calme.
"Je comprends le sentiment de choc et de colère à l'annonce de cette nouvelle. J'appelle toutefois le peuple du Kosovo à exprimer ses sentiments par des voies pacifiques. Une réponse violente n'aidera pas le Kosovo. Elle servira seulement les intérêts de ceux déterminés à bloquer la marche du pays. Ce serait un grave retour en arrière pour tout ce que le Kosovo a accomplit récemment, et cela saperait tous les progrès réalisés, notamment ceux obtenus sous la direction de M. Haradinaj", a déclaré Søren Jessen-Petersen.

Alors que l'année 2005 devrait voir la mise en place d'un statut définitif de la province, la situation locale est de plus en plus sensible. Ramush Haradinaj est considéré comme un héros par la plupart des Albanais du Kosovo, et la population albanaise se montre de plus en plus hostile au "protectorat" actuellement en cours. Les forces armées internationales présentes dans la province ont été renforcées par tenter d'empêcher des manifestations violentes.

- Voir notre article [URL : 1602]

Source : [MINUK->http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=10055&Cr=Kosovo]