Bulgarie : biographie de l'ancien président Jeliou Jelev (1990-1992/1992-1997)
2012-03-15

Jeliou Mitev Jelev est né le 3 mars 1935 dans le village de Veselinovo dans la région de Choumen (nord-est de la Bulgarie). En 1958, il est diplômé de la faculté de philosophie de l'Université de Sofia.

En 1965, à 30 ans, il est exclu de l'Université et du Parti communiste car sa thèse de doctorat sur "La définition philosophique de la matière" critique le dogme léniniste. De 1966 à 1972, il est chassé de Sofia et assigné à résidence en province. Il y rédige l'ouvrage qui le rendra célèbre comme dissident, "Le fascisme", qui analyse les structures de l'Etat totalitaire et les méthodes de domination de la société par le nazisme, le fascisme italien et le franquisme. Ce subterfuge lui permet de tromper la censure qui autorise la publication du livre, lequel est ensuite rapidement retiré de la vente quand les autorités s'aperçoivent que l'opinion publique y reconnaît les méthodes du régime communiste.

Il réintègre pourtant la communauté scientifique bulgare en étant employé comme sociologue à l'Institut des Arts amateurs à Sofia, puis en devenant chercheur associé, après concours, à l'Institut de la Culture de Sofia.

En 1988, il est co-fondateur du Club pour la glasnost et la perestroïka et de plusieurs autres "associations non formelles" (ainsi nommées car elles ne pouvaient pas être légalement enregistrées) qui critiquent le régime communiste ce qui lui vaut, en juin 1989, d'être licencié de son travail pour ses activités dissidentes.

Le 7 décembre 1989, il est l'un des principaux fondateurs de l'Union des Forces Démocratiques (SDS), vaste rassemblement de tous les partis et mouvements d'opposition au parti communiste, dont il est élu président du "Conseil de coordination". Il est le principal négociateur de l'UFD (SDS) aux négociations de la "table ronde" avec le parti communiste (BKP) qui se déroule de janvier à mai 1990.

Élu député lors des premières élections pluralistes des 11 et 17 juin 1990, il devient président du groupe parlementaire UFD (SDS). Le 1er août 1990, il est élu par l'Assemblée constituante président de la République populaire de Bulgarie au 6ème tour de scrutin.

Le 19 janvier 1992, à l'âge de 57 ans, il est élu au suffrage universel direct Président de la République de Bulgarie (avec 52,85 % des suffrages exprimés).
Il ne se représente pas aux élections de 1996 après que les nouveaux dirigeants du mouvement qu'il a largement contribué à créer, l'UFD, lui aient préféré un remplaçant politiquement plus docile, Petar Stoyanov.

Depuis 1997, le Président J. Jelev préside la Fondation Dr. Jelev qui œuvre au renforcement de la démocratie en Bulgarie et le Balkan political club (Club politique des Balkans) qui réunit tous les dirigeants politiques démocrates de cette région pour qu'ils coopèrent entre eux plus activement.

François Frison-Roche, CNRS - Université de Paris 2 (CERSA)