Russie : pour V. Poutine, l'effondrement de l'URSS a été "la catastrophe du siècle" (avril 2005)
2013-12-19

Le Président russe Vladimir Poutine a déploré la disparition de l'Union Soviétique, en déclarant au cours d'un discours devant le Parlement le 26 avril 2005, télévisé dans tout le pays, que c'était {"la plus grande catastrophe géopolitique du siècle"}.

Il a ajouté : "Quant au peuple russe, ce fut pour lui une véritable tragédie. Des dizaines de millions de nos compatriotes se sont retrouvés au-delà des limites du territoire russe. Ce virus de l'effondrement s'est même propagé à la Russie elle-même".

Ces déclarations sur la chute de l'Union Soviétique interviennent alors que le pays est sumergé de nostalgie, deux semaines avant le 60ème anniversaire de la fin de la deuxième guerre mondiale en Europe, appelée en Russie la "Grande guerre patriotique". Cette nostalgie s'accompagne en outre de violentes attaques contre les Pays baltes, accusés, rien de moins, de favoriser la résurgence du nazisme.

V. Poutine, qui a servi en tant que colonel au KGB, a ressuscité quelques symboles communistes au cours de sa présidence, comme l'ancien hymne national soviétique et le drapeau rouge pour les unités militaires.

Gilles Dutertre