Biélorussie : le régime de Loukachenko entend tuer dans l'oeuf toute tentative de "révolution colorée" (mai 2005)
2012-02-27

Le KGB (Comité de la sécurité d'Etat) de Biélorussie dispose de documents ayant trait non seulement aux préparatifs, mais aussi à la mise en oeuvre des plans de renversement du régime légitime en Biélorussie, a déclaré aux journalistes vendredi 13 mai son chef, Stepan Soukharenko.

Le responsable du Comité a souligné qu'il connaît les auteurs étrangers de ces plans et leurs exécutants : "Nous disposons d'informations selon lesquelles l'Occident a déjà accordé cinq millions de dollars américains au renversement du régime en Biélorussie. D'ici à la fin de l'année en cours, cette somme sera plus que décuplée. Cet argent est destiné non seulement à l'organisation de campagnes médiatiques de sape, au chantage économique, mais aussi à la formation militaire des commandos étrangers et biélorusses qui ont pour tâche de déstabiliser de fond en comble la situation en Biélorussie", a indiqué le chef du KGB.

A l'heure actuelle, a fait ressortir Stepan Soukharenko, les "révolutions colorées" se préparent sous couvert de différents séminaires internationaux et conférences : "Je ne veux pas maintenant donner de détails, mais je peux dire que nous surveillons la situation de près, y compris dans les pays voisins, et sommes prêts à prendre, si besoin est, les mesures adéquates, voire les plus rigoureuses".

Ainsi, le Comité de sécurité d'Etat de Biélorussie confirme entièrement les déclarations faites le 12 mai par le directeur du Service de sécurité (FSB) de Russie, Nikolaï Patrouchev, intervenu à la Douma d'Etat (chambre basse du parlement russe). M. Patrouchev a évoqué le début des préparatifs d'une révolution colorée en Biélorussie imposée de l'extérieur.

Olessia Loutchaninova, correspondante de Ria Novosti à Minsk/13 mai 2005