Les parcs naturels en Bulgarie : des sites écologiques et culturels uniques
2005-05-19

Depuis plus de 70 ans, la Bulgarie s'occupe de la préservation de la richesse et de la diversité de sa belle nature, en élargissant les sites protégés existants et en en créant de nouveaux. Aujourd'hui 5 % de son territoire sont protégés.

L'idée de créer des sites protégés en Bulgarie, dans le but de sauvegarder l'héritage naturel du pays, est née au début du XXe siècle. Son initiateur principal est l'Union pour la protection du patrimoine naturel. Cette instance comprend une multitude d'organisations, dont des associations de botanique, de géologie, d'enseignement de la nature, de connaissance des grottes, etc. Par la suite, le Ministère de l'agriculture et des biens immobiliers gouvernementaux s'est joint à l'Union. Résultat de l'activité d'une commission spéciale créée auprès du Ministère, 1934 voit la création du premier parc en Bulgarie et dans la Péninsule des Balkans : le parc naturel Vitosha.

Il est intéressant de noter que dans certains des plus grands parcs bulgares, on rencontre plus d'espèces biologiques que dans des pays tels que la Grande-Bretagne ou les Pays-Bas.


Le parc naturel Vitosha


- Date de création : 1934
- Superficie : 26.606 ha

Le plus ancien des parcs bulgares englobe presque toute la montagne Vitosha. Il n'existe pas de capitale européenne qui soit située si près d'une montagne. Voilà pourquoi le savant viennois Hochstetter, en visitant la Bulgarie au XIXe siècle, s'est exclamé : « Sofia et Vitosha sont inséparables comme Naples et le Vésuve ».

Les forêts naturelles d'épicéas, le plus grand ensemble de tourbe dans le pays qui, par endroits, atteint 2 m d'épaisseur, ainsi que les vastes rivières de pierre et les éboulis sont du plus grand intérêt pour les protecteurs de la nature.

Des 40 monastères qui y ont existé au Moyen Âge, il n'en reste que deux : celui de Dragalevtsi, Uspenie Bogorodichno (XIVe s.) et celui de Kladnitsa, Sveti Nikola. L'église de Boyana, Sveti Pantaleymon est située à la lisière du parc. Elle fait partie du patrimoine culturel mondial de l'UNESCO.

Le parc naturel Vitosha est le parc le plus fréquenté de Bulgarie : chaque année il est visité par plus de 3,5 millions de personnes.

Direction du parc naturel Vitosha
- Tél/fax : +359 2 98953 77
- E-mail : [URL : dppvitosha@nug.bg]
- Site Internet : [URL : www.park-vitosha.org]



Le parc naturel Vrachanski Balkan


- Date de création : 1989
- Superficie : 28.844 ha

Sur le territoire du parc sont situées les roches calcaires les plus élevées de la Péninsule balkanique (site naturel Vratsata) qui, avec leurs fils à plomb de 400 mètres, offrent des sensations exceptionnelles aux alpinistes. Le caractère karstique du parc explique l'existence de plus de 500 grottes. La grotte Ledenika est la première grotte aménagée de Bulgarie.

Les vastes forêts de hêtres et les peuplements herbacés subalpins sont caractéristiques du territoire du parc. Parmi les nombreux monuments culturels, on distingue le monastère de Cherepish, Uspenie Bogorodichno, où ont été conservées des peintures murales du XIVe siècle. C'est un des monastères les plus anciens du pays.

Direction du parc naturel Vrachanski Balkan
- Tél/fax : +359 92 66 58 48
- E-mail : [URL : dppvrachanski@nug.bg]


Le parc naturel Zlatni piasatzi


- Date de création : 1943
- Superficie : 1.321 ha

Le parc est situé à 13 km au nord de la ville de Varna. Les massifs naturels de latifoliés suivent la côte et encerclent le complexe de repos Zlatni Piasatzi. Le platane, âgé de deux-cents ans, qui s'élève à 23 mètres et présente une circonférence de 4 m à la base, épate les touristes. Dans la partie Sud-Ouest du parc, on peut voir Aladja manastir, un monastère rocheux du XIVe siècle, qui est taillé dans une roche calcaire dure, haute de 40 m. La proximité de la ville de Varna et des complexes touristiques de la Mer noire font de Zlatni piasatzi un lieu de prédilection, facile à atteindre.

Direction du parc naturel Zlatni piasatzi
- Tél/fax : +359 52 608 239
- E-mail : [URL : dppzlatni@nug.bg]


Le parc naturel Persina


- Date de création : 2000
- Superficie : 21.762 ha

Le parc naturel de Persina est l'un des plus récents parcs bulgares. Sa création a répondu à l'idée de préserver et de recréer des zones humides près du Danube, qui sont uniques en Bulgarie. Depuis septembre 2002, une partie du parc est dénommée Zone de Ramsar. La plus grande richesse du parc est ses oiseaux. Les forêts inondables et les marécages sont d'une grande importance pour leur reproduction. Les sites archéologiques sont plus de 30 sur le territoire du parc : ils témoignent de la présence des Thraces et des Romains sur ces terres.

Direction du parc naturel Persina
- Tél/fax : +359 658 22 684
- E-mail : [URL : dppersina@nug.bg]


Le parc naturel Rilski manastir


- Date de création : 2000
- Superficie : 25.020 ha

Les forêts, les prés et les lacs de haute montagne, les sites alpins, les formes variées du relief et les monts élevés, font de ce parc un ensemble richement constitué. Avec le parc national Rila, le parc naturel Rilski manastir compose un complexe naturel unique, formé de deux grands sites protégés en Bulgarie. Il porte le nom du temple le plus cher aux yeux des bulgares, lieu de rencontres important pour les chrétiens orthodoxes : le monastère Sveti Ivan Rilski (Xe siècle). Niché au pied de la montagne la plus haute du pays, Rila, le monastère fait partie du patrimoine culturel mondial de l'UNESCO. Chaque année, plus d'un demi-million de visiteurs du monde entier visitent l'endroit, attirés par la nature majestueuse, l'air limpide, le silence et la paix.

Direction du parc naturel Rilski manastir
- Tél/fax : +359 7054 22 93
- E-mail : [URL : dpprilski_manastir@nug.bg]


Le parc naturel Rusenski Lom


- Date de création : 1970
- Superficie : 3.260 ha

Le parc comprend la vallée de la rivière Rusenski Lom et ses affluents qui, des millénaires durant, ont sculpté des fils à plomb rocheux sur leur parcours. Le parc naturel, avec son microclimat spécifique, ses formations rocheuses et ses zones humides, constitue un véritable oasis, où coexistent des espèces de provenances différentes : Europe Centrale, steppes sibériennes ou des régions sub-méditerranéennes. Le plus célèbre parmi la multitude de monastères rocheux est Sveti Archangel Mihail, dont les fresques datées du XIIIe siècle font partie du patrimoine culturel mondial de l'UNESCO. La ville moyenâgeuse de Cherven qui, lors du Deuxième royaume bulgare (XIIe-XIVe siècles), a joué un important rôle militaire, administratif, spirituel et culturel, se trouve sur le territoire du parc.

Direction du parc naturel Rusenski Lom
- Tél/fax : +359 82 872 397
- E-mail : [URL : dpprusenski_lom@nug.bg]


Le parc naturel Sinite kamani


- Date de création : 1990
- Superficie : 12.499 ha

Situé sur les versants méridionaux de la partie Est de Stara Planina, ce joli site balkanique avec ses rochers de couleurs variant du bleu et du gris jusqu'au violet, a donné refuge à plusieurs tribus thraces et illyriennes, à l'époque du néolithique. On peut y voir les ruines de forteresses, de monastères et de vieilles routes. La réserve archéologique Tuida est une forteresse romaine des IIIe-Ve siècles. Tout au long de la rivière Manastirska, se sont implantés 24 monastères, bâtis entre le XIIIe et le XIVe siècles. Mais de nos jours, il ne reste que les ruines d'un seul bâtiment. La richesse du patrimoine culturel et historique, la diversité des espèces animales et végétales et la spécificité du paysage expliquent l'exceptionnel intérêt des visiteurs pour ce parc.

Direction du parc naturel Sinite kamani
- Tél/fax : +359 44 66 29 61
- E-mail : [URL : dppsinite_kamuni@nug.bg]


Le parc naturel Strandja


- Date de création : 1995
- Superficie : 116.136 ha

Ce parc est situé dans la partie extrême Sud-Est du pays et comprend le centre de la partie bulgare de la montagne Strandja. Le parc qui porte son nom est le plus important site protégé de Bulgarie. Une mer verdoyante sans fin : voilà le paysage qui se découvre devant le touriste ébloui qui s'est aventuré à travers les crêtes arrondies, recouvertes de massifs forestiers. Dans le village de Bulgari, le jour des saints Konstantin et Elena (au début du mois de juin), on célèbre une fête religieuse unique en Bulgarie et en Europe : le Nestinarstvo), cérémonie rituelle au cours de laquelle on danse sur des braises avec une icône sur la poitrine. Le rituel est plongé dans le mystère et possède une force magnétique. Des millénaires durant, Strandja a été le royaume de l'ancienne culture thrace : la multitude de sépulcres, de sanctuaires, de blocs en pierre et de statues le prouvent bien. Le village de Brushlian, où se sont conservées d'authentiques maisons du XVIIIe et du XIXe siècles, présente aussi un grand intérêt.

Direction du parc naturel Strandja
- Tél/fax : +359 5952 28 96
- E-mail : [URL : dppstrandja@nug.bg]


Le parc naturel Shumensko plato


- Date de création : 1980
- Superficie : 3.896 ha

Le plateau de Shumen est le plus élevé de Bulgarie du Nord. Le relief typiquement karstique compte diverses formes souterraines et de surface. On connaît plus de 60 grottes, dont la plus intéressante est la grotte Biserna. Elle s'étage sur deux niveaux et la longueur de ses galeries est d'environ 3.000 m. Presque 90 % du territoire du parc sont recouverts de forêts et le reste constitue une mosaïque d'herbes et d'arbustes. Naturellement fortifié et protégé, le plateau a été peuplé depuis l'antiquité la plus lointaine. On a découvert les ruines de villages thraces des IVe - IIe siècles av. J-C. et, sur ses versants, se sont conservés des monastères rocheux, des églises et des cellules de moines. Le site historique le plus important est la forteresse de Shumen, qui existe depuis plus de 3.000 ans.

Direction du parc naturel Shumensko plato
- Tél/fax : +359 5480 07 65
- E-mail : [URL : sh-plato@infotel.bg]


Le parc naturel Bulgarka


- Date de création : 2002
- Superficie : 21.772 ha

Le parc naturel Bulgarka est le parc le plus récent de Bulgarie. Il est situé sur les versants Nord de la partie centrale de Stara Planina et il se caractérise par la diversité de son relief : montagne, vallées fluviales, collines, crêtes aplanies. Le parc a été traversé par des routes jadis stratégiques reliant le Nord et le Sud par la crête de Stara planina. Cela explique la richesse du patrimoine historique de cette région. Le parc-musée ethnographique Etara est unique pour la partie Sud-Est de l'Europe. Le musée occupe une superficie de 70 ares et, avec ses ruelles pavées, ses fontaines en pierre, ses moulins, ses lampes à gaz, sa tour à horloge et ses vieilles maisons, il présente l'artisanat typique bulgare d'il y a 150 ans. Une partie du parc-musée national Shipka-Bouzloudja, monument sacré pour les bulgares, fait partie du parc naturel Bulgarka. C'est à cet emplacement que, lors de la guerre russo-turque (1877-1878), s'est déroulée une des batailles décisives qui ont apporté la liberté à la Bulgarie après cinq siècles de joug ottoman.

Direction du parc naturel Bulgarka
- Tél/fax : +359 66 808 857
- E-mail : [URL : dppbulgarka@nug.bg]


Eng. Julia Mihaylova, expert à la Direction du Parc Naturel de Vitosha
Tél. +359 2 989 53 77.



Pour tous renseignements complémentaires, consulter le site : [URL : www.bg-parks.net]