Russie : la famine et les actes terroristes, en tête d'un sondage sur les peurs de la population (2005)
2013-12-29

Une agence d'état de sondages, VITsIOM, a effectué une enquête auprès de 1.600 Russes de 40 régions pour connaitre leurs peurs.

D'une liste préselectionnant 20 dangers potentiels, les personnes interrogées ont exprimé les opinions suivantes (plusieurs réponses possibles).

En ce qui concerne les dangers encourus par la Russie :
- La famine : 70 %
- Lutte pour le pouvoir à l'occasion des élections présidentielles de 2008 : 46 %
- La Russie se divisant en plusieurs États : 34 %
- Une révolution semblable à celles de l'Ukraine ou de la Géorgie : 27 %
- Un coup d'État soutenu par les services secrets de l'Ouest : 22 %

En ce qui concerne les dangers que les Russes encoureraient personnellement:
- Une attaque terroriste dans un lieu stratégique : 36 %
- Dépopulation : 33 %
- Famine : 30 %
- Guerre civile : 18 %
- Division de la Russie en plusieurs États : 15 %

Les analystes indépendants ont toutefois estimé que les résultats de ce sondage reflétaient plus les inquiétudes du Kremlin que celles des Russes moyens. Par exemple, depuis plusieurs années, les Russes expriment à travers les sondages que leur plus grande inquiétude était la progression du crime organisé. Or cette inquiétude n'apparaissait même pas dans la liste de VITsIOM. Et la recrudescence du facisme, cheval de bataille du Kremlin, notamment contre les États Baltes, n'a recueilli que 4 % de suffrages, à peine plus que les météorites (2 %)……..

Source: "The St Petersburg Times" du 24 Mai 2005, adaptation et traduction de Gilles Dutertre