Russie/Géorgie : deux livres indispensables pour mieux connaître les Ossètes et les Alains
2013-01-17

Ossoba

, de Kosta Khétagourov

Ossoba est un essai ethnographique rédigé à la fin du XIXe siècle par
le grand écrivain ossète Kosta Khétagourov (1859-1906) sur la base des notes réunies par son père. C'est une description vivante et sans complaisance de la dure existence et de la culture archaïque des Ossètes de la région de Nar, au Caucase central, avant que les changements introduits par la domination russe ne fassent sentir leurs effets. Les travaux du XIXe siècle sur l'ethnographie caucasienne sont presque toujours l'œuvre d'étrangers, russes ou occidentaux. Ce texte offre au contraire un exceptionnel regard de l'intérieur sur une société traditionnelle encore presque intacte, ses rites, ses pensées et ses croyances. Parfaitement biculturel, Kosta Khétagourov était le médiateur idéal entre cette Ossétie dont il était issu et le public auquel il voulait la faire comprendre. La traduction inédite du texte russe est accompagnée d'un dispositif explicatif complet : introduction, nombreuses notes, glossaire. Quelques extraits de récits du XIXe siècle permettent de confronter, au regard "indigène" de l'auteur d'Ossoba, la vision de différents voyageurs.

Une région du Caucase vue par le plus grand ecrivain ossète à la fin du XIXe siècle

Ossoba, essai ethnograpphique (1894) - L'Ossétie traditionnelle vue par un Ossète, traduit du russe et commenté par L. Arys-Djanaïéva et Iaroslav Lebedynsky
- Editions Errance. Paris, 2005. 88 p (cartes et illustrations). ISBN : 2-87772-308-9. 19 €.
- 7, rue Jean-du-Bellay 75004 Paris.
- Tél. 01 43 26 85 82. Fax. 01 43 29 34 88.
- E-mail : errance@club-internet.fr


Les Alains

, de Vladimir Kouznetsov et Iaroslav Lebedynsky

Apparus au tournant de notre ère, les Alains furent le dernier ensemble
nomade de langue iranienne dans les steppes européennes, après les Scythes et les Sarmates. Implantés principalement au nord de la mer d'Azov et du Caucase, ils se firent connaître par leurs incursions en territoire romain, en Arménie ou en Perse. Les invasions hunniques les
dispersèrent et en firent, aux IVe-Ve siècles, des acteurs majeurs des Grandes Invasions en Europe centrale et occidentale (dont la Gaule, où ils s'installent) et jusqu'en Afrique du Nord.

Mais le groupe principal des Alains, replié vers la Ciscaucasie centrale, s'y sédentarisa et y devint un facteur politique et militaire essentiel dans les guerres entre Byzance et la Perse, puis dans la résistance aux invasions arabes. Convertie au christianisme vers 916, l'Alanie caucasienne forma un puissant Etat marqué par l'influence byzantine et qui connut son apogée aux Xe-XIIe siècles.

Une autre invasion, celle des Mongols, dissémina aux XIIIe-XIVe siècles des Alains de la Hongrie à la Chine. Mais leur noyau caucasien survécut même aux ravages de Tamerlan, pour finalement donner naissance au peuple ossète moderne.

Unique ouvrage en langue française consacré aux Alains, ce livre fait le point des connaissances sur leur rôle historique souvent sous-estimé, leur culture et leur héritage. Cette deuxième édition, entièrement refondue et très augmentée, incorpore les découvertes les plus récentes et présente les débats actuels sur le sujet.


Les Alains - Cavaliersdes steppes, seigneurs du Caucase. Ier-XVe siècles ap. J.-C., de Vladimir Kouznetsov et Iaroslav Lebedynsky
- Editions Errance. Paris, 2005. 284 p (cartes et illustrations). ISBN : 2-87772-295-3. 28 €.
- 7, rue Jean-du-Bellay 75004 Paris.
- Tél. 01 43 26 85 82. Fax. 01 43 29 34 88.
- E-mail : [URL : errance@club-internet.fr]