L'université franco-biélorusse fermée par Loukachenko renaît en Lituanie (août 2005)
2012-02-27

{L'université franco-biélorusse des sciences humaines de Minsk} était la seule université privée de Biélorussie et certaines matières étaient enseignées directement en anglais, en français et en allemand. La jugeant certainement trop occidentalisée, le président - dictateur Alexandre Loukachenko l'avait faite fermer en juillet 2004.

Il est vrai que cette faculté s'était fixée pour mission de former une génération capable d'assumer la transition et proposait, par exemple, des formations pour faire fonctionner une ONG. Cette pensée résolument européenne ne pouvait qu'indisposer le régime sous la férule de Loukachenko, ancien directeur de Kolkhoze.

L'université se réinstalle à Vilnius

, à 200 km de Minsk, dans les locaux de la faculté juridique. Comme par le passé, elle sera financée par des fonds essentiellement privés. La fondation américaine MacArthur, qui l'aide depuis 1997, a promis près d'un million et demi de dollars. La fondation Soros s'est aussi engagée à l'aider. Mais l'université a besoin de 2 millions d'euros pour l'année 2005 - 2006. La Commission Européenne, qui avait aidé l'Université à Minsk, a promis d'étudier la question (sic). « Avec l'Europe cela peut prendre du temps, les Américains sont plus rapides » explique le recteur Anatoli Mikhailov. Pour la rentrée 2005, l'université attend 200 étudiants sur place à Vilnius, plus 700 par correspondance. Les professeurs, Biélorusses, enseigneront le droit européen, la philosophie, l'histoire de l'art et l'économie internationale.

La Lituanie s'est délibérément engagée en faveur des changements démocratiques en Biélorussie. Elle soutient toutes sortes d'initiatives (échanges entre enseignants, invitations d'opposants à des séminaires) et a baissé le prix des visas pour faciliter la venue des Biélorusses.

(Synthèse d'un article paru le 26 Juillet 2005 dans « Libération », par Gilles Dutertre à Vilnius.)


Lire également :
- [URL : 2128]