Ouzbekistan : un journaliste de Radio Free Europe/Radio Liberty condamné à six mois de prison (2005)
2013-12-12

Reporters sans frontières proteste contre la condamnation à six mois de prison, le 26 août 2005, de {{Nosir Zakirov}}, correspondant de Radio Free Europe/Radio Liberty dans la province de Namangan (est de l'Ouzbékistan), pour « outrage à un responsable du gouvernement ».

« Nous sommes scandalisés par la sévérité de
cette peine, disproportionnée par rapport aux
faits reprochés. Cela montre à quel point la
liberté d'expression est menacée en Ouzbékistan.
La critique n'est tolérée nulle part. Nous
demandons que Nosir Zakirov soit libéré. Par
ailleurs, nous avons dénombré depuis le mois de
juin trois autres cas de harcèlement de
correspondants de Radio Free Europe. Ces
pressions à l'égard d'une radio indépendante sont
intolérables »
, a déclaré Reporters sans
frontières.

Nosir Zakirov avait laissé intervenir à l'antenne
un résident de la région, Haydarali Komilov, qui
critiquait dans un poème la

politique des
autorités concernant la répression d'Andijan

, en
mai 2005.

La justice ouzbèke a fondé ses poursuites sur les
propos tenus lors d'une conversation téléphonique
entre le journaliste et la police de Namangan, au
cours de laquelle Nosir Zakirov protestait avec
virulence contre les pressions exercées sur
Haydarali Komilov. Les autorités avaient exigé
que le poète déclare publiquement qu'il était
intervenu à l'antenne sous la contrainte.

Nosir Zakirov travaille pour Radio Free Europe
depuis 1996. Il était l'un des premiers
journalistes présents à Andijan le 13 mai 2005 et
avait rapporté par téléphone la prise d'assaut de
la prison.

Reporters sans frontières/Reporters Without Borders
- Bureau Europe / Europe desk
- 5, rue Geoffroy Marie
- 75009 Paris - France
- Tél. (33) 1 44 83 84 65
- Fax. (33) 1 45 23 11 51
- E-mail : [URL : europe2@rsf.org]
- Site Internet : [URL : www.rsf.org]