Géorgie : un journaliste agressé à Gori (ouest de Tbilissi) (2005)
2013-02-05

Saba Tsitsikashvili, du quotidien local {Saxalxo Gazeti} (« le journal populaire ») a été agressé par cinq individus le 5 septembre 2005, à proximité de la gare de Gori (ville frontalière avec l'Ossétie du Sud). Il souffre de plusieurs blessures et d'un traumatisme crânien.

« Il est nécessaire d'identifier rapidement les
auteurs de cette attaque afin de protéger au plus
vite ce journaliste d'investigation. Nous
rappelons que le président Mikhaïl Saakachvili
s'est engagé à défendre la liberté de la presse
lors de son accession au pouvoir en 2003 à la
faveur de la « révolution des Roses ». Par
conséquent, nous demandons au ministre de
l'Intérieur, Giorgi Baramidze, d'ordonner
l'ouverture d'une enquête transparente et
indépendante afin de punir de façon exemplaire le
responsable de cette lâche agression, ainsi que
ses commanditaires le cas échéant »
, a déclaré
Reporters sans frontières.

Le journaliste se sentait menacé avant son
passage à tabac du 5 septembre. Il avait été
insulté, le 1er septembre, par Revaz Gogiashvili,
responsable du département juridique de la ville
de Gori, en raison de l'

enquête qu'il menait sur
l'entreprise agricole Dzevera

, achetée
dernièrement pour une bouchée de pain par la
municipalité.

« Je suis persuadé que j'ai été agressé en raison
de mes articles critiques à l'encontre des
autorités locales et notamment de Mikheil Kareli,
gouverneur de la région de Shida Kartli. A
plusieurs reprises, j'ai dénoncé les abus de
pouvoir et les pratiques de corruption des
autorités régionales, et le fait qu'elles
continuent de cautionner le vaste réseau de
contrebande de nourriture et de pétrole en
provenance d'Ossétie du Sud »
, a déclaré Saba
Tsitsikashvili à Reporters sans frontières.


Reporters sans frontières/Reporters Without Borders
- Bureau Europe / Europe desk
- 5, rue Geoffroy Marie
- 75009 Paris - France
- Tél. (33) 1 44 83 84 65
- Fax. (33) 1 45 23 11 51
- E-mail : [URL : europe2@rsf.org]
- Site Internet : [URL : www.rsf.org]