Serbie-et-Monténégro : un journaliste violemment passé à tabac
2005-09-16

Le 12 septembre 2005 vers 22 heures, Vladimir Mitric, correspondant du quotidien {Vecernje Novosti} a été violemment attaqué par un inconnu, à Loznica (sud-est de Belgrade), près de son domicile.

« Cette lâche agression rappelle à quel point il
est toujours dangereux pour un journaliste de
travailler sur des sujets sensibles en
Serbie-Monténégro. Nous demandons au ministre de
l'Intérieur, Dragan Djurovic, de prendre des
mesures afin d'assurer la protection des
journalistes qui se sentent menacés »
, a déclaré
Reporters sans frontières.

Vladimir Mitric était sur le point de rentrer
chez lui lorsqu'un inconnu l'a frappé par
derrière à l'aide d'un objet contondant. Le
journaliste est tombé à terre en hurlant. Son
assaillant a continué de le rouer de coups
jusqu'à ce que des voisins, alertés par les cris
du journaliste, viennent le secourir. L'agresseur
a ensuite pris la fuite.

Vladimir Mitric avait déjà été victime de
tentatives d'intimidation à trois reprises. Dans
un premier temps, la police avait reconnu que des
menaces pesaient sur sa vie, mais un officier lui
avait conseillé de changer de métier, invoquant
le fait que « le journalisme est toujours un
métier dangereux »
. Depuis cette agression, le
journaliste a été placé sous la protection de la
police.

Vladimir Mitric considère que cette agression est
liée à des

articles qu'il a publiés sur des
affaires criminelles

. Le journaliste est sorti de
l'hôpital. Il souffre d'une fracture à la main et
de nombreuses contusions.

Le 11 juin 2001, Milan Pantic, un autre
journaliste de Vecernje Novosti, avait été battu
à mort devant son domicile.


Reporters sans frontières/Reporters Without Borders
- Bureau Europe / Europe desk
- 5, rue Geoffroy Marie
- 75009 Paris - France
- Tél. (33) 1 44 83 84 65
- Fax. (33) 1 45 23 11 51
- E-mail : [URL : europe2@rsf.org]
- Site Internet : [URL : www.rsf.org]