L'Ouzbékistan ferme un poste-frontière avec le Kirghizstan
2005-10-17

L'Ouzbékistan a fermé un poste-frontière avec le Kirghizstan dans la ville de Kara-Suu, a indiqué vendredi le chef de la police municipale, Koursant Assanov, cité par l'agence kirghize AKI-Press.

L'Ouzbékistan a motivé sa décision par l'épidémie de charbon dans le district de Kara-Suu, selon l'agence.

Trois milliers de personnes se sont concentrées des deux côtés de la passerelle reliant le Kirghizstan à l'Ouzbékistan. Elles expriment leur mécontentement face aux actions des autorités.

La passerelle qui enjambe le canal longeant la frontière a été construite par les habitants locaux pendant les troubles dans la ville ouzbèque d'Andijan en mai dernier, selon les informations recueillies par RIA Novosti. En réprimant les troubles, les autorités ouzbèques ont fermé les postes-frontières officiels, et les citoyens des deux républiques ont construit eux-mêmes cette passerelle.

Par la suite, les autorités des deux républiques ont été obligées de reconnaître ce poste-frontière "sauvage" et y ont déployé des gardes-frontières.

Le plus grand marché de gros de la vallée de Ferghana est situé dans la ville de Kara-Suu.

RIA Novosti/Ioulia Orlova/14 octobre 2005