La Lituanie réclame des indemnités à la Russie pour l'occupation soviétique (2005)
2013-03-11

La Lituanie ne renoncera jamais à réclamer des indemnités pour l' {« occupation Soviétique »}, a déclaré le vice-ministre lituanien des Affaires étrangères, Zenonas Petrauskas, intervenant mardi 25 octobre à Vilnius lors d'une séance conjointe de représentants du Parlement et de la communauté lituanienne des États-Unis.

En 2002, le Parlement lituanien a chargé le gouvernement de réclamer à la Russie des indemnités pour les années que la Lituanie a passées dans le giron de
l'URSS, une commission interministérielle ayant évalué le préjudice à 80
milliards de litas (30 mds USD).

Le 30 juin 2005, le Parlement a approuvé une résolution politique
appelant la Russie à reconnaître "l'occupation" des pays baltes et
espérant que la Russie rembourserait les "dommages". La Russie a rejeté
les réclamations de Vilnius en les qualifiants de provocatrices et
injustifiées.

Ces réclamations sont "absurdes et illégales", a notamment déclaré le
président du comité de la Douma pour la CEI et les compatriotes, Andreï
Kokochine. "Des forces nationalistes aussi bien à l'intérieur qu'à
l'extérieur de la Lituanie ont intérêt à voir se ternir l'image de la
Russie en tant que successeur en droit de l'ex-URSS"
, a-t-il dit. "Ces
forces s'opposent au renforcement de la Russie et à la consolidation des
relations entre la Russie et l'Union européenne"
, a-t-il poursuivi.

Selon M. Kokochine, les réclamations de ce type sont dangereuses pour la
Lituanie même, car elles "mettent en cause le statut de la Lituanie et
son intégrité territoriale"
.

Source : Vladimir Vodo, RIA Novosti/ 25 octobre 2005, transmis par Gilles Dutertre à Vilnius
__________________________________________________

Commentaire



La tournure de cette dépêche de l'agence de presse russe RIA-Novosti montre à quel point la Russie n'est pas prête à reconnaître les torts de l'Union Soviétique dans l'occupation des Pays Baltes. (Gilles Dutertre)