La question des minorités : Gyula Csurgaï « La Nation et ses territoires en Europe centrale : une approche géopolitique » (2005, note de lecture)
2012-12-11

La question des minorités et des frontières en Europe et en particulier dans les Etats d'Europe centrale et orientale et dans les Balkans pose avec une acuité renouvelée l'organisation territoriale, au regard de l'espace traditionnel de l'Etat Nation.

L'auteur, Gyula Csurgaï, directeur du Centre International d'Etudes Géopolitiques (CIEG) de Genève, de nationalité hongroise et canadienne, décline ainsi ce thème à travers l'exemple de la société multiethnique en Hongrie et de ses minorités à l'extérieur du pays. Cette réalité géopolitique a, en effet, des résonances en Serbie-Monténégro, en Roumanie, en Slovaquie -

En prenant cet exemple, emblématique des questions posées à l'intégration européenne, l'on perçoit toute la subtilité des prochaines phases d'adhésion

L'auteur prend ainsi le parti d'analyser le cas de la Voïvodine, région du Nord-Est de la Serbie où résident près de 300 000 Hongrois, afin de mettre en perspective le fait national au regard des revendications ethniques et linguistiques tout en s'interrogeant sur la pertinence du droit à l'autodétermination, notamment dans son acception la plus aboutie, la sécession.

Ainsi, au-delà de la question complexe des Roms, celle des Hongrois, risque ainsi de l'aveu même de l'auteur, de compliquer quelque peu la vitesse d'adhésion, de la Serbie et de la Roumanie. Ainsi faut-il s'interroger afin de savoir si la solution aux problématiques issues de la représentation des minorités se trouve réellement à Bruxelles ou se joue encore à Budapest ou Belgrade ?

Gyula Csurgaï cherche aussi à savoir si l'Europe des régions, en chantier, n'est pas finalement une arme à double tranchant ouvrant une boîte de pandore venant ranimer les causes de conflits, qui par le passé pas si lointain ont mis cette région à feu et à sang.

Cette analyse puise dans la perception que nous avons de la Mitteleuropa dont dépend la sécurité globale de l'Europe. L'ouvrage nous invite ainsi à réfléchir quant à la pertinence de l'Etat-Nation unitaire. C'est en tout cas, très certainement la voie à suivre afin de confirmer l'attachement de l'Europe centrale, orientale et balkanique au modèle démocratique européen.

Emmanuel Dupuy, secrétaire général de l'IPSE

Gyula Csurgaï, « La Nation et ses territoires en Europe centrale : une approche géopolitique », Publications Universitaires Européennes, Bern, 2005, 271 pages.