Géorgie : 6ème remaniement ministériel en 24 mois (novembre 2005)
2012-11-14

Une seule femme au gouvernement

Depuis la Révolution des Roses six remaniement ministériel se sont succédés ; le gouvernement qui avait compté jusqu'à trois femmes voit deux d'entre elles quitter leur fonction, Salomé Zourabichvili aux Affaires étrangères (nommée le 10 juin 2004) et Eter Astermirova aux Réfugiés (nommée le 17 février 2004).

Au 4 novembre 2005, les responsabilités officielles au sein de la République de Géorgie s'établissaient ainsi :

Président

: Mikhaïl Saakachvili, 37 ans, élu le 04.01.04 et investi le 25.01.04.

Présidente du Parlement

: Nino Bourdjanadzé, 41 ans, présidente de la République par intérim de novembre 2003 à janvier 2004.

Premier ministre

: Zourab Nogaïdéli, 41 ans, 17.02.05.

Vice-premier ministre

: Konstantiné Kémoularia, Justice, 17.02.05.

Ministres d'Etat

:
- Guiorgui (Goga) Khaïndrava, 49 ans, Résolution des Conflits, 17.02.04,
- Guiorgui Baramidzé, 37 ans, Intégration aux Structures Européennes, 14.12.04,
- Kakha Bendoukidzé, 48 ans, Réformes, 14.12.04,
- Zinaïda Bestaeva, Intégration civile, 14.12.04.

Ministres

:
- Nikoloz (Nika) Guilaouri, 30 ans, Energie, 17.02.04,
- Guiorgui (Goka) Gabachvili, 31 ans, Culture, Protection des Monuments et Sports, 17.02.04,
- Alexandre (Kakha) Lomaïa, 41 ans, Education et Science, 17.02.04,
- Vladimir (Lado) Tchiapiachvili, 40 ans, Travail, Santé et Affaires Sociales, 10.06.04,
- Mikhaïl Simonichvili, Agriculture, 14.12.04,
- Ivané (Vano) Mérabichvili, 37 ans, Intérieur, 14.12.04,
- Irakli Okrouachvili, 32 ans, Défense, 14.12.04,
- Guiorgui Papouachvili, Environnement et Protection Ressources Naturelles, 17.02.05,
- Alexis Alexichvili, Finances, 30.06.05,
- Irakli Tchogovadzé, Développement économique, 30.06.05,
- Guéla Béjouachvili, 38 ans, Affaires étrangères, 20.10.05 (ancien secrétaire Conseil National Sécurité),
- Guiorgui Khéviachvili, 41 ans, Réfugiés et Emigrations, 04.11.05 (ancien président commission parlementaire agriculture).

Par ailleurs trois des quatre adjoints au ministre des Affaires étrangères sont remplacés, ainsi que les ambassadeurs aux Etats-Unis (en poste depuis l'époque Chévardnadzé), en Suisse (ancien ministre des finances, nommé en juillet 2005) et en Espagne (récemment nommé).